Israël : Baisse de l’export de matériel de défense en 2019
Rechercher

Israël : Baisse de l’export de matériel de défense en 2019

Environ 120 compagnies de matériel de défense israéliennes ont signé des dizaines de contrats en 2019

L’Iron Dome de Rafael Advanced Defense Systems Ltd (Crédit  : Times of Israël Staff)
L’Iron Dome de Rafael Advanced Defense Systems Ltd (Crédit : Times of Israël Staff)

Les exportations israéliennes de la défense se sont élevées à 7,2 milliards de dollars (6,4 milliards d’euros) en 2019, en légère baisse par rapport à l’année précédente avec 7,5 milliards de dollars, a annoncé lundi le ministère de la Défense.

Le chef de la direction israélienne de la coopération internationale en matière de défense, Yaïr Kulas, a déclaré dans un communiqué que l’épidémie de Covid-19 était susceptible d’avoir eu un impact sur les ventes de cette année.

« Nous nous attendions à une augmentation des ventes en 2020 mais la pandémie de Corona a dévasté l’économie mondiale et le secteur de la défense », écrit-il.

Le ministère de la Défense précise que, comme 2018, l’essentiel des ventes était destiné à la région Asie et Pacifique (41 %), devant l’Europe (26 %) et l’Amérique du Nord (25 %).

Israël ne commente pas les contrats de ventes d’armes de sociétés israéliennes mais le communiqué affirme qu’environ 120 compagnies de matériel de défense israéliennes ont signé des dizaines de contrats en 2019.

Les produits les plus vendus sont les radars et les systèmes d’alerte pour 17 % des ventes, tandis que les missiles, les roquettes et les systèmes de défense aérienne constituent 15 % des ventes.

Israël vend aussi notamment, selon ce communiqué, des drones, des équipements avioniques, des systèmes de repérage, de communication, de cybersécurité et d’armement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...