Israël Chemicals vend sa participation dans l’IDE pour 178 M de dollars
Rechercher

Israël Chemicals vend sa participation dans l’IDE pour 178 M de dollars

ICL précise que la vente est un partenariat avec le PDG de l'entreprise de désalinisation, Avshalom Felber, et des organismes institutionnels d’Israël

L'usine d'Israel Chemicals de Rothem Amfert, près de la mer morte (Crédit : Shay Levy/Flash90)
L'usine d'Israel Chemicals de Rothem Amfert, près de la mer morte (Crédit : Shay Levy/Flash90)

Israël Chemicals Ltd. (ICL) a annoncé jeudi avoir signé un accord pour la vente de sa participation de 50 % dans la société de désalinisation d’eau IDE Technologies à un consortium d’investisseurs pour environ 178 millions de dollars.

Dans un dépôt de dossier auprès de la bourse de Tel Aviv, le fabricant de produits chimiques a déclaré que l’accord de vente s’accompagne d’un partenariat qui comprend le PDG d’IDE, Avshalom Felber, les organes institutionnels de Clal Insurance Company Ltd. et le groupe des fonds d’éducation des syndicats d’enseignants israéliens.

ICL avait annoncé en avril qu’il était en négociations pour vendre sa participation de l’unité de désalinisation d’eau.

IDE, créée en 1964 en tant qu’organe gouvernemental, se spécialise dans le développement, la construction d’ingénierie et l’exploitation de la désalinisation de l’eau et dans les usines de traitement des eaux industrielles. En utilisant des solutions et des membranes de petite à grande taille, la société a mis en place certaines des plus grandes usines au monde, y compris en Israël, en Chine, aux États-Unis, en Inde et en Australie, selon son site web.

ICL possédait conjointement la société avec Delek Group Ltd., et les deux sociétés ont essayé de vendre leurs parts d’IDE depuis 2014 dans un processus de restructuration dans lequel les deux entreprises, indépendamment, ont vendu des actifs qui ne font pas partie de leurs activités de base. Israël Chemicals est un fabricant de produits chimiques et d’engrais, tandis que Delek Group est une holding détenue par le milliardaire Yitzhak Tshuva, qui recentre ses activités sur l’industrie du gaz naturel.

Le paiement sera effectué à la fin de la transaction qui devrait avoir lieu en 2017, selon le dossier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...