Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Israël chercherait à nommer Tony Blair coordinateur de l’aide humanitaire à Gaza

Benjamin Netanyahu aimerait que l'ancien Premier ministre britannique accepte cette tâche, espérant pouvoir ainsi rassurer la communauté internationale quant aux civils gazaouis

L'ancien Premier ministre britannique et envoyé au Proche-Orient Tony Blair parlant pendant les déclarations conjointes avec le président israélien Shimon Peres à la résidence présidentielle, à Jérusalem, le 15 juillet 2014. (Crédit : Sebastian Scheiner/AP Photo//Dossier)
L'ancien Premier ministre britannique et envoyé au Proche-Orient Tony Blair parlant pendant les déclarations conjointes avec le président israélien Shimon Peres à la résidence présidentielle, à Jérusalem, le 15 juillet 2014. (Crédit : Sebastian Scheiner/AP Photo//Dossier)

Israël cherche à nommer l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair coordinateur humanitaire pour la bande de Gaza, selon un article publié dimanche, dans le but d’améliorer la situation humanitaire à l’intérieur de l’enclave palestinienne et de réduire la pression internationale alors qu’il continue à mener sa guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Le site d’information Ynet, citant des hauts fonctionnaires anonymes, a déclaré que le Premier ministre Benjamin Netanyahu espère tirer parti de l’expérience de Blair en tant qu’ancien envoyé dans la région pour le Quartet pour le Moyen-Orient afin de tempérer les inquiétudes internationales concernant le coût civil de l’opération israélienne à Gaza.

L’article indique que Blair a été contacté à ce sujet et que des discussions ont eu lieu au cours des dernières semaines. Le bureau de l’ancien dirigeant britannique a répondu à Ynet qu’il n’avait pas reçu d’offre ou de position, mais n’a pas nié l’existence d’une prise de contact.

Ynet a déclaré que la définition exacte, la portée et l’autorité du rôle proposé n’avaient pas encore été clairement définies, ajoutant que l’accent serait mis sur « la fourniture de traitements médicaux et de médicaments, et sur la possibilité d’évacuer les blessés et les malades de la bande de Gaza ».

Selon le média, les efforts visant à atténuer la situation humanitaire à Gaza sont coordonnés par les ministères de la Santé et de la Défense d’Israël, le premier ayant apporté son aide à un certain nombre de projets au cours des dernières semaines, notamment les efforts déployés par des acteurs internationaux pour mettre en place des hôpitaux de campagne en Égypte et l’arrivée d’un navire-hôpital en provenance de France.

Le ministère de la Défense et Tsahal comprennent également que pour obtenir du temps pour la guerre contre le Hamas, les actions de l’armée à Gaza doivent être perçues comme légitimes, et que cette légitimité dépend de la situation humanitaire.

L’ancien Premier ministre britannique et envoyé international au Proche-Orient Tony Blair, à gauche, rencontrant le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, le 6 septembre 2011. (Crédit : Majdi Mohammed/AP Photo)

Israël est engagé dans une guerre contre le groupe terroriste depuis le 7 octobre, date à laquelle quelque 3 000 terroristes du Hamas ont pris d’assaut la frontière avec Israël, ravageant les communautés israéliennes, tuant 1 200 personnes et prenant au moins 240 otages. Israël s’est engagé à mettre fin à la domination du Hamas sur la bande de Gaza et à sa capacité à mettre en péril la sécurité d’Israël.

Plus de 11 000 personnes seraient mortes, selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste ne peuvent pas être vérifiés de manière indépendante, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza.

Israël a concentré sa opération terrestre et la majorité de ses frappes aériennes sur le nord de Gaza, siège du pouvoir du Hamas, tout en exhortant les civils à évacuer vers le sud, en ouvrant régulièrement des corridors humanitaires pour permettre aux civils de partir. La majorité d’entre eux l’ont fait, mais des dizaines de milliers seraient encore sur place.

Israël a également autorisé de plus en plus de camions d’aide humanitaire à pénétrer dans le sud de la bande de Gaza depuis l’Égypte par le point de passage de Rafah. Malgré cela, l’eau, la nourriture et les médicaments étant rares, les organisations internationales ont averti que le territoire pourrait être confronté à une catastrophe humanitaire, ce qui a accru la pression exercée par les dirigeants occidentaux sur Israël pour qu’il fasse davantage pour la population civile.

Des camions transportant de l’aide humanitaire entrant dans le sud de la bande de Gaza depuis l’Égypte via le poste-frontière de Rafah, le 2 novembre 2023. (Crédit : Mohammed Abed/AFP)

La semaine dernière, Israël a annoncé qu’il officialiserait les pauses humanitaires observées dans le nord de la bande de Gaza afin de permettre les évacuations vers le sud, à l’écart du gros des combats. Dimanche, le COGAT, le Coordinateur des activités gouvernementales dans les Territoires, a déclaré que 14 320 tonnes d’aide humanitaire étaient entrées dans la bande depuis le début de la guerre.

« Il n’y a pas de limite à la quantité de nourriture, d’eau et d’équipement médical qui peut entrer à Gaza », a déclaré le COGAT. « Nous invitons la communauté internationale à coordonner son action et nous la faciliterons. »

« Blair a toujours un bureau en Israël et continue de travailler sur des questions liées à Israël et aux Palestiniens. Il est donc normal qu’il ait des conversations avec des personnes de la région, entre autres endroits afin de voir ce qui peut être fait, mais ce rôle ne lui a été ni donné ou proposé », a déclaré le bureau de Blair dans un communiqué à Ynet.

Blair a été Premier ministre britannique de 1997 à 2007 et envoyé pour le Quartet de 2007 à 2015. Le Quartet pour le Moyen-Orient est composé des Nations unies, de l’Union européenne, des États-Unis et de la Russie, et a été créé pour aider à la médiation des négociations de paix israélo-palestiniennes. Il est resté essentiellement inactif ces dernières années, les relations occidentales avec la Russie s’étant détériorées.

Le 11 octobre, Blair, qui est un membre de longue date des Amis travaillistes d’Israël, avait publié une déclaration condamnant l’attaque brutale du Hamas dans le sud d’Israël et appelant au changement.

« Alors que la nature de la barbarie et de la sauvagerie dégoûtante de l’attaque du Hamas contre Israël devient évidente, et que ses auteurs savent parfaitement qu’elle entraînera non seulement la douleur et la tragédie pour les Israéliens, mais aussi pour la population de Gaza, il devient également évident que des décennies de diplomatie occidentale conventionnelle autour de la question israélo-palestinienne devront être fondamentalement repensées », a-t-il écrit.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.