Israël donne un aperçu de son pavillon à l’Expo universelle de Dubaï de 2020
Rechercher

Israël donne un aperçu de son pavillon à l’Expo universelle de Dubaï de 2020

"Vers demain", le stand sera une vitrine de l'innovation israélienne dans des domaines tels que l'eau, la médecine et les technologies de l'information pour les pays arabes

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Capture d'écran d'une vidéo du ministère des Affaires étrangères offrant un aperçu du pavillon israélien de l'Exposition universelle de Dubai en 2020. (Crédit : ministère des Affaires étrangères)
Capture d'écran d'une vidéo du ministère des Affaires étrangères offrant un aperçu du pavillon israélien de l'Exposition universelle de Dubai en 2020. (Crédit : ministère des Affaires étrangères)

Israël a récemment donné un avant-goût de son pavillon à l’Exposition universelle de Dubaï en 2020, intitulé « Vers demain », qui espère exposer l’innovation israélienne dans le monde arabe et au-delà.

Une courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux par le ministère des Affaires étrangères montre une simulation du pavillon, décrit comme « une icône, l’espoir et l’aspiration » et qui se focalisera sur l’innovation et la technologie israélienne.

Le pavillon n’a « ni murs ni frontières » selon le narrateur de la courte vidéo. « Une invitation ouverte à se joindre à l’incroyable aventure et à façonner ensemble notre avenir ».

L’invitation reçue par Israël dans cet émirat – avec lequel l’État hébreu n’entretient pas de relations diplomatiques officielles – a été saluée en Israël et à l’international comme un signe de rapprochement entre Jérusalem et les pays du Golfe. A la lumière de leur opposition commune face à l’Iran, Israël et les États arabes sunnites ont récemment coopéré en coulisses.

« Le ministère des Affaires étrangères se réjouit d’être la principale [agence gouvernementale] israélienne à participer à la Dubai Expo, qui commencera en octobre 2020 et se terminera en avril 2021 », a déclaré Yuval Rotem, directeur général du ministère des Affaires étrangères au Times of Israël.

« C’est une étape d’importance mondiale, à laquelle Israël a beaucoup à contribuer », a- t-il ajouté. Le pavillon israélien souligne « l’esprit de l’innovation et de l’esprit d’entreprise israéliens, qui a conquis de nombreux adeptes dans le monde », a-t-il déclaré. « Entre autres choses, le stand israélien présentera également les innovations et technologies israéliennes dans divers domaines tels que l’eau, la médecine et les technologies de l’information. »

Le pavillon a été conçu par les architectes de l’agence Knafo Klimor de Tel Aviv.

Le site officiel de l’Exposition universelle présente des articles sur les pavillons de près de 40 pays participants, dont Monaco, la Biélorussie et le Turkménistan, mais pas Israël.

En avril, le ministère des Affaires étrangères a annoncé pour la première fois qu’Israël participerait à l’Exposition universelle de 2020. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a salué « une autre expression du statut croissant d’Israël dans le monde et dans la région ».

À l’époque, le ministère a déclaré qu’il avait saisi « l’opportunité de partager notre esprit d’innovation et d’entrepreneur et de présenter les innovations et les technologies de pointe israéliennes dans divers domaines tels que l’eau, la médecine et les technologies de l’information ».

« Les expositions sont des lieux de rencontre où des gens du monde entier se réunissent et profitent des talents de chacun pour faire face aux défis communs et faire progresser la société », a-t-il déclaré.

L’exposition, la dernière des « expositions universelles » du Bureau International des Expositions (BIE) basée à Paris, permettra à plus de 190 pays de présenter leurs cultures, leurs innovations et leurs visions de l’avenir.

« Nous avons invité tous les pays du monde sans exception », ont annoncé les organisateurs à Dubaï, soulignant qu’il s’agirait d’un « événement véritablement international ».

« Depuis plus de 170 ans, les expositions universelles sont des événements apolitiques axés sur la promotion de l’humanité pour le bien commun par l’innovation, les échanges culturels, la créativité et la collaboration. Nous sommes fiers de poursuivre cette tradition », ont fait savoir les organisateurs.

Vicente G. Loscertales, responsable du BIE, a déclaré qu’en « invitant tous les pays du monde à participer, y compris l’État d’Israël, les organisateurs de l’Expo 2020 reflètent véritablement l’esprit universel des expositions universelles ».

Le BIE décrit les expositions, qui s’inscrivent dans la lignée de la Grande exposition de Londres en 1851, comme « des événements mondiaux de grande envergure… visant à éduquer le public, à partager l’innovation, à promouvoir le progrès et à favoriser la coopération ».

L’Expo 2020, qui se tiendra du 20 octobre 2020 au 20 avril 2021, devrait attirer quelque 25 millions de visiteurs dans cet émirat fastueux, célèbre pour ses complexes de luxe et ses centres commerciaux cossus.

La dernière exposition universelle a eu lieu à Milan en 2015. Lors de cette exposition, le pavillon israélien était conçu comme un « champ vertical » géant composé de blé, de riz et de maïs. Il était destiné à présenter le savoir-faire israélien dans le domaine de la technologie d’irrigation au goutte-à-goutte qui a permis la culture dans les zones arides du monde entier après avoir été initialement développées dans un kibboutz du désert du Néguev.

Voici une vidéo du pavillon israélien en 2015.

Ces derniers mois, les relations secrètes entre Israël et ses anciens ennemis arabes se sont renforcées et sont devenus publiques.

La ministre de la Culture et des Sports Miri Regev s’est rendue à Abou Dabi l’an dernier pour le Grand Slam de judo, où l’hymne israélien a retenti pour la première fois dans la péninsule arabique après que l’israélien Sagi Muki a remporté l’or dans la catégorie des moins de 81 kilos.

Selon une enquête publiée en octobre par le ministère des Affaires étrangères de Jérusalem, 42 % des Émiratis sont favorables à l’établissement de relations avec Israël.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...