Israël et la Nouvelle-Zélande normalisent leurs relations
Rechercher

Israël et la Nouvelle-Zélande normalisent leurs relations

L'ambassadeur d'Israël reprendra bientôt le chemin de Wellington après la brouille sur le vote de la résolution 2334

Drapeau Nouvelle-Zélande (Crédit : Wikipédia)
Drapeau Nouvelle-Zélande (Crédit : Wikipédia)

Israël et la Nouvelle-Zélande vont normaliser leurs relations après une brouille due à un vote de Wellington à l’ONU de la résolution 2334, a annoncé mardi un communiqué israélien.

En réaction à l’adoption en décembre par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution condamnant la construction dans les implantations, parrainée notamment par le Sénégal et la Nouvelle-Zélande, Israël avait rappelé ses ambassadeurs dans ces deux pays.

« A la suite d’un entretien téléphonique entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et celui de Nouvelle-Zélande Bill English, il a été décidé de mettre fin à la crise et de permettre le retour de l’ambassadeur d’Israël à Wellington », a indiqué un communiqué du bureau de M. Netanyahu.

Selon le communiqué, Bill English a également fait parvenir une lettre à Benjamin Netanyahu dans laquelle il « exprime ses regrets pour les dégâts provoqués aux relations entre les deux pays par la décision de la Nouvelle-Zélande de voter la résolution du Conseil de sécurité 2334 », a ajouté le communiqué.

Benjamin Netanyahu et le président sénégalais Macky Sall avaient également annoncé le 5 juin en marge d’un sommet ouest-africain une normalisation de leurs relations.

Lors du vote, Wellington avait estimé à l’époque que le vote néo-zélandais n’aurait pas dû surprendre l’Etat juif. « Nous avons été transparents sur notre opinion que le (Conseil de sécurité) devrait faire plus pour soutenir le processus de paix au Proche-Orient », avait affirmé le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères de l’époque Murray McCully.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...