Israël et la Russie renforcent leur coordination pour éviter des « mésaventures » en Syrie
Rechercher

Israël et la Russie renforcent leur coordination pour éviter des « mésaventures » en Syrie

A la conférence de Paris, le président russe a déclaré que « l’histoire d’ombre et de lumière » de Hanoukka devrait être appliquée aux affaires internationales

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président russe Vladimir Poutine (à droite) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une conférence de presse conjointe après leur réunion au Kremlin, à Moscou, le 20 novembre 2013. (Crédit : Kobi Gideon/GPO/Flash90)
Le président russe Vladimir Poutine (à droite) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une conférence de presse conjointe après leur réunion au Kremlin, à Moscou, le 20 novembre 2013. (Crédit : Kobi Gideon/GPO/Flash90)

Israël et la Russie vont augmenter leur coordination militaire concernant les frappes aériennes en Syrie, a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu lundi, après une discussion avec Vladimir Poutine en marge de la conférence de Paris sur le climat.

« Je viens d’avoir une importante conversation avec le président russe Vladimir Poutine. Nous nous sommes mis d’accord pour approfondir notre coordination afin d’empêcher des mésaventures, et ceci sur une large base, » a déclaré M. Netanyahu aux reporters après leur brève réunion. »

« Je pense que chaque citoyen d’Israël comprend aujourd’hui, à la lumière des récents évènements à la frontière turque, la grande importance de mon voyage à Moscou et des contacts continuels avec le président russe, » a-t-il déclaré, faisant référence à l’attaque du jet russe la semaine dernière par la Turquie, le long de la frontière turco-syrienne.

De plus, Netanyahu a annoncé que des officiers des armées russe et israélienne se rencontreraient mardi « afin de continuer cette politique ». Le Premier ministre a déclaré que l’homme fort du Kremlin l’avait informé des développements à propos de l’avion de guerre russe.

Poutine a également exprimé sa satisfaction d’avoir atteint un accord avec M. Netanyahu en septembre, mettant en évidence un mécanisme pour éviter les conflits non intentionnels entre les activités de l’armée israélienne et celles de l’armée russe. Il a aussi reconnu le dispositif proposé par M. Netanyahu.

Cette réunion a eu lieu dans la foulée des déclarations d’officiels israéliens, qui ont publiquement loué la bonne coordination sécuritaire entre Jérusalem et Moscou, disant que cela a évité des incidents, comme la chute de l’avion de guerre russe.

Cet incident a suscité des récriminations entre la Turquie et la Russie, deux acteurs majeurs de la guerre en Syrie, juste au moment où les allies occidentaux poussaient à une plus large coalition pour essayer de vaincre le groupe terroriste de l’Etat islamique.

Poutine a dit à Netanyahu lundi qu’il présentait ses vœux pour la « très lumineuse » fête juive de Hanoukka, dont il a dit qu’elle « symbolise le triomphe de la lumière sur les ténèbres ».

Le président russe a également exprimé son espoir que l’esprit de cette fête s’étende aux « affaires internationales ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...