Israël et l’Allemagne s’associent pour développer les nanotechnologies
Rechercher

Israël et l’Allemagne s’associent pour développer les nanotechnologies

30 M $ seront alloués à des projets ; Israël veut faire passer son industrie de la nanotechnologie de la recherche à l’application

Le stand de l'université Ben Gurion pendant la conférence sur les nanotechnologies NanoIsrael 2014. (Autorisation)
Le stand de l'université Ben Gurion pendant la conférence sur les nanotechnologies NanoIsrael 2014. (Autorisation)

Israël et l’Allemagne ont mis en place un plan sur trois ans doté de 30 millions de dollars pour promouvoir des initiatives communes dans le domaine des nanotechnologies, et appellent les entreprises et les entités des deux pays à soumettre des propositions pour obtenir des financements de projets dans ce domaine.

Le programme soutiendra des projets communs et visera à développer la coopération entre les entreprises et les centres de recherches dans le secteur de la nanotechnologie en Israël et en Allemagne.

« Les nanotechnologies sont l’industrie du futur de la haute-technologie mondiale, et Israël a pour objectif de devenir un leader dans ce domaine, tout en coopérant avec les pays européens en pointe », a déclaré dans un communiqué annonçant le plan Ilan Peled, directeur de l’Arène d’infrastructure technologique de l’Autorité d’innovation Israël.

Pendant la dernière décennie, les nanotechnologies, vues par beaucoup comme le secteur technologique du futur, se sont principalement concentrées sur la recherche. A présent, l’Autorité d’innovation d’Israël, qui a mis en place le programme commun avec l’Allemagne, pense que la prochaine décennie se concentrera sur l’application de cette recherche à des produits, et les deux pays veulent mettre en place l’environnement adapté qui attirera des entreprises pour travailler dans ce secteur.

Le scientifique en chef du ministère de l'Economie,  Avi Hasson. (Crédit : autorisation)
Le scientifique en chef du ministère de l’Economie, Avi Hasson. (Crédit : autorisation)

« Nous nous attendons à voir de plus en plus de développements des nanotechnologies dans un futur assez proche, dans des produits nouveaux ou déjà existants, ce qui modifiera et améliorera considérablement ces produits, a déclaré l’Autorité dans un communiqué. Israël, qui a compris le potentiel énorme de cette technologie il y a plus de dix ans, est devenu l’un des leaders mondiaux du domaine de la nano-recherche. »

Pendant la dernière décennie, le pays s’est employé à créer une « fondation de recherche solide qui peut soutenir une industrie importante », a déclaré l’Autorité, avec six instituts de recherche académique qui sont parmi les plus sophistiqués au monde.

De plus, a déclaré l’Autorité, environ 200 start-ups ont été lancées dans le domaine ces dix dernières années, dont beaucoup sont à une étape de développement.

Les nanotechnologies sont un domaine pluridisciplinaire qui peut améliorer les technologies existantes dans les secteurs de l’énergie, de la médecine, de l’environnement, du commerce, de l’électricité ou du textile.

En manipulant la matière aux niveaux atomiques, moléculaires ou supramoléculaires, la technologie peut jouer avec les lois de la physique, permettre au verre de devenir cinq fois plus résistant que le fer, et le fer six fois plus léger, a déclaré l’Autorité.

La nanotechnologie peut rendre une lourde protection corporelle en céramique plus fortes que l’acier et six fois plus légère que les protections militaires utilisées aujourd’hui. Les tissus utilisant des nanotechnologies avec des particules d’argent peuvent tuer les bactéries dans les vêtements, et empêcher les infections ou le développement d’odeur.

Le domaine a déjà eu un impact dans les industries de la confection, de l’équipement médical et de l’agro-alimentaire, mais devrait en toucher encore plus dans les années à venir.

« Ceci va être une énorme révolution, et enrichira les industries du monde entier de milliards de dollars », a déclaré l’Autorité dans son communiqué, en citant d’importantes possibilités d’applications industrielles des nanotechnologies.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...