Israël exhorte le Conseil de sécurité à condamner les roquettes du Hamas
Rechercher

Israël exhorte le Conseil de sécurité à condamner les roquettes du Hamas

"Le Hamas, un groupe internationalement désigné comme djihadiste et terroriste soutenu par l'Iran, est responsable de ces attaques meurtrières," a dit Erdan

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

L'ambassadeur israélien Gilad Erdan à la tribune des Nations unies à New York. (Crédit : Shahar Azran/Mission israélienne à l'ONU)
L'ambassadeur israélien Gilad Erdan à la tribune des Nations unies à New York. (Crédit : Shahar Azran/Mission israélienne à l'ONU)

L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, Gilad Erdan, a envoyé une lettre au Conseil de sécurité appelant l’organe de haut niveau de l’ONU à condamner fermement les tirs de roquettes continuels depuis Gaza et à défendre le droit d’Israël à se défendre.

« Le Hamas, un groupe internationalement désigné comme djihadiste et terroriste soutenu par l’Iran, est responsable de ces attaques meurtrières. Les tirs aveugles de roquettes constituent un double crime de guerre : cibler la population civile d’Israël et lancer les roquettes depuis les quartiers et institutions civils de Gaza », écrit Erdan.

« Le Hamas se présente comme le ‘défenseur de Jérusalem et des lieux saints’. C’est, bien sûr, un mensonge. Il est clair que le Hamas a prémédité cette escalade de la violence et du terrorisme et est heureux de payer le prix des pertes des deux côtés afin de se renforcer politiquement », ajoute-t-il.

Il souligne qu’ « Israël a pris des mesures de désescalade de grande portée pour empêcher toute agitation et violence [y compris] en interdisant l’entrée des Juifs sur le mont du Temple le Jour de Jérusalem. Les terroristes palestiniens ont réagi en intensifiant leur terrorisme et en tirant des centaines de roquettes et de missiles sur Jérusalem, ainsi que sur d’autres villes d’Israël ».

L’ambassadeur conclut en déclarant que « l’État d’Israël n’est pas intéressé par une escalade. Cependant, Israël a le droit et le devoir de défendre son peuple et sa souveraineté et continuera de le faire avec vigueur ».

Pour la troisième fois cette semaine, le Conseil de sécurité de l’ONU convoquera vendredi une session d’urgence pour discuter de la flambée de violence actuelle en Israël et à Gaza. Cette réunion sera, cette fois, diffusée en direct.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...