Rechercher

Israël proposera le vaccin AstraZeneca à partir de jeudi

Le vaccin sera disponible pour les personnes majeures qui ne peuvent pas recevoir un vaccin basé sur la technologie ARNm utilisée dans les vaccins Pfizer et Moderna

Un kit de vaccination AstraZeneca est placé sur une table dans un centre de vaccination à Bucarest, en Roumanie, le 7 avril 2021. (AP Photo/Vadim Ghirda)
Un kit de vaccination AstraZeneca est placé sur une table dans un centre de vaccination à Bucarest, en Roumanie, le 7 avril 2021. (AP Photo/Vadim Ghirda)

Dix mois après le début de la campagne de vaccination contre le coronavirus en Israël, le ministère de la Santé a annoncé lundi que certains Israéliens pourront pour la première fois recevoir le vaccin AstraZeneca, à partir de jeudi.

La grande majorité des personnes vaccinées en Israël ont reçu le vaccin Pfizer, tandis qu’une petite quantité de vaccins Moderna a également été administrée ces derniers mois.

Jusqu’à présent, le vaccin d’AstraZeneca n’était pas du tout disponible en Israël.

À partir de jeudi, le vaccin produit par la société pharmaceutique britannico-suédoise sera disponible pour les personnes qui ne peuvent pas recevoir un vaccin basé sur la technologie ARNm utilisée dans les vaccins Pfizer et Moderna, a déclaré le ministère de la santé dans un communiqué.

Seuls les Israéliens âgés de 18 ans et plus, sur recommandation d’un médecin, pourront recevoir le vaccin AstraZeneca, ajoute le communiqué.

Selon le ministère de la Santé, plus de 6,2 millions d’Israéliens ont reçu au moins une dose de vaccin, près de 5,7 millions en ont reçu deux et plus de 3,8 millions ont reçu une injection de rappel.

Mais les taux de vaccination ont atteint leur niveau le plus bas au cours de la semaine dernière, avec environ 20 000 personnes par jour recevant le vaccin – contre près de 90 000 il y a deux semaines.

Jeudi dernier, 16 923 Israéliens ont reçu une dose de rappel, alors que près du double de ce chiffre – 33 744 – en avait reçu une la semaine précédente.

Au total, près de 67 % des Israéliens ont reçu au moins une dose, tandis que 41 % seulement ont reçu les trois injections.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...