Rechercher

“J’ai agi pour protéger des civils”, dit le policier poignardé par un Jordanien

Le chef de la police de Jérusalem a dit à l'agent poignardé dans le cou et qui a tué par balles son agresseur : “ Je suis fier de ce que vous avez fait et de la manière dont vous avez réagi”

Une image de la séquence montrant un agent de police après qu'il a été poignardé par un agresseur, le samedi 13 mai, dans la Vieille ville de Jérusalem. La police a indiqué que l'agent a ensuite tiré sur l'attaquant, un Jordanien, qui est mort de ses blessures. Le policier a été hospitalité avec des blessures modérées (Capture d'écran : : Quds News Network/Twitter)
Une image de la séquence montrant un agent de police après qu'il a été poignardé par un agresseur, le samedi 13 mai, dans la Vieille ville de Jérusalem. La police a indiqué que l'agent a ensuite tiré sur l'attaquant, un Jordanien, qui est mort de ses blessures. Le policier a été hospitalité avec des blessures modérées (Capture d'écran : : Quds News Network/Twitter)

Le policier qui a été poignardé par un Jordanien à Jérusalem samedi avant de tuer son agresseur à l’arme à feu a expliqué qu’il avait agi de cette façon « pour sauver des civils », ainsi que sa propre vie.

Identifié comme l’agent N., le policier a été soigné au centre médical Shaare Tzedek de Jérusalem pour des blessures modérées. Le chef de la police de Jérusalem Yoram Halevy lui a rendu visite samedi et a salué son action durant l’épreuve.

« Nous sommes très fiers de vous, fiers de ce que vous avez fait et de la manière dont vous avez réagi, a dit Halevy. Vous avez répondu correctement, vous étiez au bon endroit. Je suis personnellement fier de vous. Vos commandants et chacun d’entre nous à Jérusalem sommes fiers de vous. »

N. a répondu : « Il n’y a pas le choix. Il faut se battre pour sauver des civils et sa propre vie. J’ai tenté de faire tout ce que je pouvais pour ma famille. »

Le chef de la police israélienne Yoram Halevy rend visite à un policier blessé à l'hôpital après avoir été poignardé par un Jordanien dans la vieille ville, le 13 mai 2017 (Capture d'écran : Deuxième chaîne)
Le chef de la police israélienne Yoram Halevy rend visite à un policier blessé à l’hôpital après avoir été poignardé par un Jordanien dans la vieille ville, le 13 mai 2017 (Capture d’écran : Deuxième chaîne)

Le policier a été agressé par Muhammad Abdullah Salim al-Kassji, un ressortissant jordanien âgé de 57 ans arrivé il y a quelques jours en Israël. Al-Kassji revenait apparemment de la prière à la mosquée Al-Aqsa lorsqu’il a commis son forfait.

Al-Kassji a poignardé N. dans le cou et à la tête avant d’être tué par balles par le policier.

La police a diffusé un enregistrement filmé par une caméra de surveillance dans la soirée de samedi, dans lequel apparaît cette terrible attaque qui a été commise dans la Vieille Ville . Sur les images, le policier est en train de descendre la rue lorsqu’il est violemment agressé par al-Kassji.

L’agent de police, âgé de 37 ans, était conscient et dans un état stable quand il a été transporté à l’hôpital. Un autre homme a été légèrement blessé, et souffre de plusieurs coupures à la main.

Après l’incident, la police a arrêté un commerçant qui aurait, selon elle, empêché les passants de venir en aide au policier durant l’agression.

Une vidéo téléchargée sur le réseau d’information Palestinian Quds News Network semble montrer les suites immédiates de l’attaque, avec des agents des forces de l’ordre rassemblés auprès du policier blessé et l’attaquant présumé, allongé sur le sol, inerte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...