Jay Kriegel, conseiller de plusieurs maires de New York, s’éteint à 79 ans
Rechercher

Jay Kriegel, conseiller de plusieurs maires de New York, s’éteint à 79 ans

Né à Brooklyn, ce fils d'immigrants juifs avait été le directeur de cabinet de l'ancien maire de New York John Lindsay

Jay Kriegel s'expriment Hunter College, New York, le 20 mars 2014. (Scott Roth/Invision pour Hunter College/AP Images)
Jay Kriegel s'expriment Hunter College, New York, le 20 mars 2014. (Scott Roth/Invision pour Hunter College/AP Images)

JTA — Jay Kriegel, un promoteur immobilier et conseiller de plusieurs maires de New York, est décédé à l’âge de 79 ans.

Kriegel, le fils d’immigrants juifs venus d’Europe de l’Est, s’est éteint jeudi dans sa résidence secondaire de South Kent, dans le Connecticut, à cause de complications liées à un mélanome, a déclaré sa femme Kathryn McAuliffe au New York Times.

Il a aidé à construire l’énorme projet Hudson Yards à Manhattan en tant que conseiller auprès de Related Companies, a écrit le New York Post dans sa nécrologie.

Kreigel, né à Brooklyn, était le directeur de cabinet de l’ancien maire John Lindsay de 1966 à 1973. Il avait mis en place le Complaint Review Board.

Le Times l’a décrit comme « un accro au travail connu pour sa capacité à répondre à plusieurs personnes en même temps ».

Alors jeune prodige de 25 ans, Kriegel a aidé l’Administration progressiste Landsay à répondre aux défis posés par les lobbys de New York avant de devenir lui-même une personne d’influence, selon The Times.

L’ancien maire de New York Michael Bloomberg, qui est aussi juif, a déclaré dans un communiqué sur Kriegel : « Jay était un gars de Brooklyn qui est devenu une institution de New York City. C’était une légende de la politique de New York, et de mon premier à mon dernier jour en fonction, il a toujours été prêt à me donner un coup de main ou des conseils. Il aimait cette ville, il a consacré sa vie à la rendre meilleure, et son impact peut se voir et se ressentir à travers les cinq districts aujourd’hui. Il me manquera vraiment ».

Kriegel laisse derrière lui ses deux enfants biologiques et trois beaux-fils.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...