Jérusalem choisie comme site du match de football Israël-Argentine
Rechercher

Jérusalem choisie comme site du match de football Israël-Argentine

La décision de jouer le match amical dans la capitale et non à Haïfa interviendrait après de fortes pressions politique

Photo illustrative du stade Teddy Kollek lors d'un match international de football, le 10 octobre 2015. (Flash90)
Photo illustrative du stade Teddy Kollek lors d'un match international de football, le 10 octobre 2015. (Flash90)

Un match amical entre les équipes nationales israélienne et argentine aura lieu à Jérusalem plutôt qu’à Haïfa, ont rapporté vendredi les médias argentins, réglant finalement la question du lieu de la rencontre.

L’Argentine, deux fois champion du monde de football, se rendra en Israël le mois prochain pour disputer un match amical malgré la pression des activistes du BDS.

La décision de jouer au stade Teddy Kollek de Jérusalem plutôt qu’au stade Samy Ofer à Haïfa a été prise après une « intense pression politique », selon un reportage de la chaîne de télévision Hadashot.

Jusqu’à vendredi, les médias ne savaient pas où le match se déroulerait, bien que les Argentins aient indiqué leur préférence pour Haïfa.

La ministre de la Culture et des Sports, Miri Regev, a déclaré que la capitale était l’endroit approprié pour jouer à un match aussi prestigieux et que ce serait l’occasion pour Lionel Messi de prier au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Lionel Messi, en Argentine, quitte le terrain lors du match du Brésil Global Tour entre le Brésil et l’Argentine au Melbourne Cricket Ground le 9 juin 2017 à Melbourne, en Australie. (Quinn Rooney / Getty Images via JTA)

« Il n’est pas possible que l’équipe argentine arrive dans le pays et ne joue pas à Jérusalem », a-t-elle déclaré, selon des propos relayés par Hadashot. « Ce n’est pas possible. Après tout, Messi vient prier au Mur des Lamentations. »

Le mois dernier, le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël a lancé une campagne pour arrêter le match du 9 juin, incluant l’envoi de lettres à des personnalités sportives argentines.

Une lettre du Comité Argentin de Solidarité avec la Palestine au Secrétaire National Argentin des Sports et à l’Association Argentine de Football a déclaré que l’annulation du match « représenterait les valeurs de solidarité du peuple argentin envers les autres victimes d’oppression, d’apartheid et de génocide. »

La campagne de boycott a comme devise « L’Argentine ne va pas » en Israël, ou #ArgentinaNoVayas.

Les fans israéliens auront l’occasion de voir les stars mondiales Messi, qui joue pour Barcelone; Sergio « Kun » Aguero de Manchester City au Royaume-Uni; et Angel Di Maria de Paris Saint-Germain.

Le match aura lieu une semaine avant le début de la Coupe du Monde. Les Argentins iront donc directement d’Israël en Russie.

Messi est également ambassadeur de la marque de la start-up israélienne Sirin Labs, qui développe des logiciels de sécurité pour téléphones mobiles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...