Joseph Sher, survivant de la Shoah et tailleur des stars, est mort à 100 ans
Rechercher

Joseph Sher, survivant de la Shoah et tailleur des stars, est mort à 100 ans

Le résident de la Nouvelle-Orléans d'origine polonaise, qui a perdu ses parents et ses sœurs tués par les nazis, dirigeait une communauté locale de survivants

Le survivant de la Shoah Joseph Sher en 2011. (Crédit : capture d'écran Vimeo)
Le survivant de la Shoah Joseph Sher en 2011. (Crédit : capture d'écran Vimeo)

Un survivant de l’Holocauste devenu tailleur en Nouvelle-Orléans et qui travaillait pour des clients célèbres, tels que Fats Domino et Elvis Presley, est décédé à l’âge de 100 ans.

Joseph Sher est mort jeudi à Lambeth House, une communauté pour retraités de Nouvelle-Orléans et centre de vie assistée, comme l’a rapporté le site Nola.com. Il était le plus ancien survivant de l’Holocauste de la Nouvelle Orléans et le chef de la communauté locale des survivants, selon le Crescent City Jewish News.

Pendant l’Holocauste, Sher a été envoyé dans plusieurs camps de travail nazis où il a été forcé à construire des routes. Il était l’un des trois hommes à avoir survécu cette expérience, sur plus de mille. Sher, ses deux frères et sa femme ont survécu à l’Holocauste, mais il y a perdu ses parents et ses trois sœurs, qui sont morts dans le camp d’extermination de Treblinka.

En 1949, Sher, sa femme et leur enfant né dans un camp de réfugiés se sont installés en Nouvelle-Orléans où il a trouvé du travail comme tailleur, un métier qu’il avait appris de son père en Pologne.

Ayant travaillé chez le tailleur Harry Hyman, il se spécialise dans les tenues de scène pour les artistes et dans les uniformes pour les portiers d’hôtels. Lorsque le magasin a changé son nom pour « Murphy the Tailor », Sher a géré des dizaines d’employés, chacun travaillant durement sur sa machine à coudre, comme l’a indiqué le Crescent City Jewish News. Il a pris sa retraite dans les années 1990.

« Il pouvait prendre n’importe quel morceau de tissu sur un vêtement et en faire un vêtement complètement nouveau », a déclaré son fils Léopold au site Nola.com.

Son enterrement a eu lieu vendredi matin à la Congrégation Anshe Sfard en Nouvelle Orléans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...