Rechercher

Kohavi: Tsahal « accélère » ses plans pour faire face au programme nucléaire iranien

Le ministre de la Défense a pour sa part indiqué qu'il ne laisserait pas les alliés de l'Iran s'armer en équipements sophistiqués

Le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kohavi assiste à une réunion de la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset le 9 novembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kohavi assiste à une réunion de la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset le 9 novembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le chef d’état-major de Tsahal Aviv Kohavi a déclaré mardi que l’armée accélérait ses préparatifs pour une éventuelle attaque contre les installations nucléaires iraniennes.

« Tsahal a accéléré la planification opérationnelle et la préparation pour faire face à l’Iran et à la menace nucléaire militaire », a-t-il déclaré à la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset.

« Le budget qui a été approuvé permet de faire face à une variété de menaces ».

Ses commentaires intervenaient alors que l’armée de l’air israélienne devrait reprendre ses exercices en vue d’une attaque contre le programme nucléaire iranien.

Dans ses remarques à la commission, Kohavi a dit également aux membres de la Knesset qu’Israël est confronté à « de nombreux défis de sécurité » sur de nombreux fronts.

« Au cours de l’année écoulée, nous avons continué à agir contre nos ennemis lors de missions et d’opérations secrètes dans tout le Moyen-Orient. Tsahal continuera à agir pour éliminer les menaces et répondront avec force à toute violation de la souveraineté [israélienne] », a-t-il indiqué.

Le ministre de la Défense Benny Gantz s’exprime lors de la conférence Haaretz sur la démocratie à Jaffa, le 9 novembre 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le ministre de la Défense Benny Gantz a promis mardi qu’Israël ne laisserait pas des armes sophistiquées atteindre les mandataires régionaux de l’Iran, alors qu’Israël aurait mené un raid en Syrie en Syrie.

« Il y a quinze ans, cet endroit a brûlé à cause des roquettes du Hezbollah et de la menace des retranchements [militaires] iraniens en Syrie », a-t-il déclaré lors de l’inauguration d’une nouvelle usine ouverte par le fabricant d’armes israélien Rafael dans la ville de Shlomi, dans le nord du pays.

Gantz a salué l’ouverture de l’usine telle « un symbole clair pour nos ennemis que notre détermination ne peut être sapée ».

« Sur le plan opérationnel, nous agissons de manière extensive », a-t-il dit. « Nous ne laisserons pas le Hezbollah et d’autres mandataires iraniens dans la région s’équiper d’armes qui nuiront à la supériorité [militaire] d’Israël dans la région. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...