Kremlin: Abramovitch « a le droit » d’obtenir la nationalité israélienne
Rechercher

Kremlin: Abramovitch « a le droit » d’obtenir la nationalité israélienne

Le milliardaire russe et propriétaire du club de Chelsea a demandé et obtenu un visa d'immigration en Israël en vertu de la Loi du Retour

Roman Abramovitch (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Roman Abramovitch (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Le milliardaire russe et patron du club de football de Chelsea Roman Abramovitch « a le droit » d’obtenir la nationalité israélienne comme il l’a fait, à la suite de difficultés pour renouveler son visa britannique, a estimé mardi le Kremlin.

« Un entrepreneur obtient la nationalité israélienne. Et alors? C’est son droit », a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Abramovich, 51 ans, a atterri à l’aéroport international Ben Gurion dans la journée, a fait savoir le ministère et il a reçu sa carte d’identité sous les termes de la loi du Retour, qui autorise les Juifs à devenir citoyens israéliens. Il a fait le voyage avec son jet privé.

Le milliardaire russe de 51 ans a demandé et obtenu un visa d’immigration en Israël en vertu de la Loi du Retour, qui donne à tout juif, enfant ou petit-enfant de juif, le droit à la nationalité israélienne s’il en fait la demande.

Un porte-parole du milliardaire russe, John Mann, s’est refusé à tout commentaire, soulignant qu’il s’agissait d’une affaire personnelle.

Selon des informations de presse, M. Abramovitch a déposé une nouvelle demande de visa britannique après l’expiration du précédent mais son dossier prendrait du temps à être traité.

Les citoyens israéliens peuvent entrer en territoire britannique sans visa.

Les relations entre la Russie et le Royaume-Uni traversent une période de tensions inédites en raison notamment de l’empoisonnement d’un ex-agent double russe en Angleterre, imputé par Londres à Moscou, qui rejette ces accusations.

Cette affaire a provoqué une vague d’expulsions de diplomates russes sans précédent à travers le monde, à l’appel du Royaume-Uni, Londres ayant également gelé les contacts avec Moscou et décidé qu’aucun membre de la famille royale ou du gouvernement ne se rendrait à la Coupe du monde de football en Russie (14 juin-15 juillet).

Des appels se faisaient également entendre en Grande-Bretagne à sanctionner des Russes riches qui résident en Angleterre.

Le lieu de résidence de M. Abramovitch, propriétaire du club de Chelsea depuis 2003, est formellement à Jersey, dans les îles Anglo-Normandes. La fortune de l’homme d’affaires, qui détient d’importants intérêts dans la métallurgie, est estimée par Forbes à 11,5 milliards de dollars, soit la huitième fortune de Russie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...