Abramovich, propriétaire de Chelsea, devient le citoyen le plus riche d’Israël
Rechercher

Abramovich, propriétaire de Chelsea, devient le citoyen le plus riche d’Israël

Le ministère de l'Intérieur a confirmé que le milliardaire russe a atterri à l'aéroport Ben-Gurion et a reçu sa carte d'identité ; le nouvel immigrant vivra à Tel Aviv

Roman Abramovich, propriétaire de Chelsea (publié avec l'autorisation du club de football de Chelsea)
Roman Abramovich, propriétaire de Chelsea (publié avec l'autorisation du club de football de Chelsea)

Le milliardaire juif russe Roman Abramovich, propriétaire du club de football londonien de Chelsea, a immigré en Israël, a confirmé lundi le ministère de l’Intérieur.

Abramovich, 51 ans, a atterri à l’aéroport international Ben Gurion dans la journée, a fait savoir le ministère et il a reçu sa carte d’identité sous les termes de la loi du Retour, qui autorise les Juifs à devenir citoyens israéliens. Il a fait le voyage avec son jet privé.

Ce déménagement en Israël est survenu après qu’Abramovich s’est trouvé dans l’incapacité de faire prolonger son visa au Royaume-Uni dans un contexte de conflit diplomatique entre Londres et Moscou.

Le bureau de liaison Nativ, qui facilite l’immigration depuis les pays russophones, a fait savoir qu’Abramovich avait réclamé la citoyenneté depuis l’étranger la semaine dernière.

« Roman Abramovich est arrivé à l’ambassade israélienne à Moscou comme n’importe qui d’autre. Il a déposé une requête pour recevoir un permis d’immigration, ses papiers ont été examinés conformément aux termes de la loi du Retour et il s’est avéré qu’il était éligible », a déclaré un porte-parole à la Dixième chaîne.

Gal Gadot au « 92nd Street Y » le 1er octobre 2017 à New York. (Dia Dipasupil/Getty Images via JTA)

Abramovich, qui vaut 12,5 milliards de dollars selon la presse britannique, est instantanément devenu, lundi, le ressortissant israélien le plus riche du pays.

Il vivra dans une demeure du quartier de Neve Tzedek à Tel Aviv, un ancien hôtel acheté à l’actrice de Hollywood Gal Gadot, a fait savoir Ynet.

En tant que nouveau citoyen, Abramovich est exempté d’impôts en Israël sur les revenus gagnés à l’étranger pendant 10 ans et il n’a pas besoin de déclarer la source de ses revenus pendant cette décennie.

Le visa britannique d’Abramovich avait expiré le mois dernier. Son précédent visa avait été délivré avant l’adoption de régulations plus rigoureuses qui avaient été instituées au mois d’avril 2015. Même avant d’immigrer officiellement en Israël, Abramovich se rendait fréquemment dans le pays.

Il réside officiellement à Jersey, dans les îles anglo-normandes, un paradis fiscal, mais il ne l’a jamais évoqué.

Abramovich aurait dû expliquer la source de sa richesse pour recevoir un visa britannique, selon des informations. Il n’y a aucune preuve qu’Abramovich ait fait quoi que ce soit de répréhensible mais le Royaume-Uni a renforcé ses démarches de contrôle sur les hommes d’affaires et les diplomates russes depuis l’empoisonnement de l’ancien espion Sergei Skripal et de sa fille à Salisbury, au mois de mars. Plusieurs diplomates russes avaient été expulsés suite à cet incident.

Abramovich a manqué la victoire en finale de Chelseau à la Coupe d’Angleterre de football, face à Manchester United qui s’est disputée au stade de Wembley à Londres, ce mois-ci. Il est propriétaire du club depuis 2003 et a assisté à presque toutes les matchs de la formation jusqu’au début de ses problèmes de visa.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...