La Banque centrale proposera des cours d’économie aux seniors et aux lycéens
Rechercher

La Banque centrale proposera des cours d’économie aux seniors et aux lycéens

La Banque d'Israël élargira son programme destiné aux élèves de 3e lancé l'an dernier et proposera des cours aux personnes âgées

Karnit Flug, gouverneur de la Banque d'Israël, prend la parole lors d'une conférence de presse à Jérusalem, le 31 mars 2015 (Yonatan Sindel / Flash90)
Karnit Flug, gouverneur de la Banque d'Israël, prend la parole lors d'une conférence de presse à Jérusalem, le 31 mars 2015 (Yonatan Sindel / Flash90)

La banque centrale d’Israël lancera cette année un programme d’éducation numérique destiné aux personnes âgées et compte approfondir son programme initial réservé aux élèves de 3e, a déclaré lundi la Banque d’Israël.

Le programme de sensibilisation financière pour les élèves de 3e a été mis en place avec le ministère de l’Éducation en 2017, pour leur fournir des outils pratiques afin de faciliter les activités bancaires quotidiennes et ainsi renforcer leur indépendance et leur bien-être financier, a indiqué la banque centrale.

En 2017, le programme a été mis en place dans 50 villes et localités et 20 000 étudiants ont pu en bénéficier à l’échelle nationale. Tout son contenu – des concepts financiers fondamentaux, la gestion du budget, l’importance de l’épargne et l’introduction aux outils de paiement – a également été traduit en arabe, a indiqué la Banque d’Israël.

Les réactions positives des administrations scolaires et des collégiens face au programme ont montré qu’il existait une forte demande d’éducation financière et que la maîtrise des outils pratiques reçus par les étudiants était très efficace, a déclaré Tal Harel Matityahu, chef d’état-major du département de supervision des banques à la banque centrale, à la Commission de l’éducation, de la culture et des sports de la Knesset.

Au cours de l’année 2018, le département de supervision des banques travaillera également à la promotion de l’éducation numérique pour les seniors, ceci dans le but de réduire le fossé numérique et de les aider à s’adapter aux services bancaires en ligne, a-t-il ajouté. Ils bénéficieront ainsi, entre autres, d’outils et de cours pour l’utilisation des services numériques offerts par le système bancaire. L’acquisition de compétences numériques aidera les personnes âgées à bénéficier d’un service bancaire plus accessible et moins coûteux, a-t-il déclaré.

L’objectif général de ces programmes est d’accroître la sensibilisation financière parmi les différents groupes de la population, ceci en réduisant les lacunes d’information, en améliorant le bien-être économique et la sensibilisation aux droits.

La banque centrale a indiqué que, selon ses données, quelque 70 000 jeunes âgés de 14 à 18 ans ouvrent un compte bancaire en Israël chaque année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...