La chaîne Sears propose une ligne de vêtement ‘Free Palestine’
Rechercher

La chaîne Sears propose une ligne de vêtement ‘Free Palestine’

Le groupe de distribution américain revend des produits de deux sociétés, l'une allemande, la seconde dans le Minnesota

Capture d'écran des T-Shirts avec le slogan 'Free Palestine" vendus sur le site du groupe de distribution Sears, le 6 juin 2017. (Crédit : Sears.com via JTA)
Capture d'écran des T-Shirts avec le slogan 'Free Palestine" vendus sur le site du groupe de distribution Sears, le 6 juin 2017. (Crédit : Sears.com via JTA)

Des vêtements avec des slogans appelant à libérer la Palestine et à mettre fin à l’occupation israélienne sont en vente sur le site du groupe de distribution américain Sears.

Ces vêtements sont proposés à la vente par une société allemande, Spreadshirt, et regroupe des débardeurs, des T-shirts et des gilets à capuches ornés de divers messages pro-Palestinien. Les vêtements sont vendus par Sears MarketPlace, une plate-forme qui permet à des vendeurs tiers de proposer leurs marchandises sur des sites gérés par Sears.

Une autre société, basée aux États-Unis, City Shirts de Bloomingtoon, dans le Minnesota, propose des T-shirts « Free Palestine » avec une carte de la Cisjordanie et d’Israël comme un seul territoire. Ce graphisme est généralement repris pour nier l’existence d’Israël.

C’est le site Reuters qui a initialement signalé la vente de ces produits.

Parmi les design, on peut trouver un poing aux couleurs du drapeau palestinien et des phrases qui s’opposent à l’occupation israélienne.

L’organisation Bnai Brith a publié une réaction sur Twitter : « Nous sommes choqués que Sears rentre en géopolitique en vendant des T-shirts honteux qui revendiquent la liberté de la Palestine. Sérieusement ? »

Sur son site, Spreadshirt Collection se définit comme une « plate-forme internationale pour les vêtements et accessoires personnalisés, nous sommes l’adresse idéale pour tous ceux qui veulent coucher leurs idées créatives sur des tissus de qualité. Nous revendiquons la liberté d’expression, que ce soit par nos designs ou par ceux réalisés par notre communauté ».

La société dit s’engager à ne pas imprimer de modèles qui « sont destinés à blesser ».

« Comme tout ce qui a trait à la démocratie, il y a des limites naturelles à notre liberté d’expression. Nous n’imprimons pas de modèles destinés à blesser, par exemple, des supports pornographiques, du contenu designé à insulter et à discriminer un sexe, une religion ou un groupe ethnique. Nous n’imprimerons rien qui ne soit pas juste et droit. Au-dessus de tout, c’est l’éthique qui prime. Cela implique que nous ne cautionnons pas les modèles qui évoquent la haine et le mépris pour autrui. »

Ailleurs sur le site, la société assure encourager la liberté d’expression. « C’est pourquoi, nous imprimons presque tous les modèles qui nous sont envoyés, que nous les aimions ou pas, en tant qu’entreprise ou personnellement. »

Sears n’a fait aucun commentaire officiel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...