Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

La Chambre haute suisse veut interdire les symboles racistes et extrémistes

Si cette loi venait à être adoptée, la Suisse serait, comme certains de ses voisins européens, dotée d'une législation interdisant l'incitation à la haine

La conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider s'exprime à Athènes, en Grèce, le jeudi 2 novembre 2023 (Crédit : AP Photo/Thanassis Stavrakis)
La conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider s'exprime à Athènes, en Grèce, le jeudi 2 novembre 2023 (Crédit : AP Photo/Thanassis Stavrakis)

La Chambre haute du Parlement suisse prend des mesures pour interdire l’utilisation de symboles racistes à l’origine de comportements violents ou extrémistes – discours, gestes ou drapeaux – qui incitent à la haine, ainsi que le port public de symboles rappelant la tyrannie nazie en Europe.

Le Conseil des Etats a voté par 23 voix pour, 16 voix contre et trois abstentions, une proposition visant à criminaliser l’affichage de tels symboles et gestes dans l’espace public. Les députés disent devoir préciser encore les contours de cette loi.

La proposition passe maintenant à la chambre basse, le Conseil national.

Si elle venait à être adoptée, cette loi permettrait à la Suisse de rejoindre la cohorte de ses voisins européens qui, eux aussi, interdisent l’incitation à la haine.

En préparation depuis plusieurs mois, cette proposition de loi est soumise au vote au moment-même où une grande partie de l’Europe connait une résurgence de l’antisémitisme, dans le sillage de la riposte militaire d’Israël à Gaza après l’assaut meurtrier du Hamas, le 7 octobre dernier.

« Les symboles qui font l’apologie de la violence n’ont rien à faire dans notre société », a déclaré la conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider, à la tête du Département fédéral de justice et de police, lors d’une audition parlementaire.

Elle a reconnu l’« atroce créativité » de certains pour inciter à la violence, à la haine ou promouvoir des symboles nazis et déclaré qu’une interdiction totale était difficilement envisageable, ne serait-ce que parce que ces symboles peuvent servir à éduquer et sensibiliser les populations.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.