Rechercher

La communauté juive du Montana cherche à racheter la synagogue vendue 1 $ en 1935

La congrégation n'avait pas les moyens d'entretenir le bâtiment ; le groupe qui veut transformer le site en centre communautaire espère réunir un million de dollars pour l'achat

Le Montana Jewish Project tente d'acheter l'ancien bâtiment de la synagogue Temple Emanu-El, au diocèse catholique de Helena, et de le transformer en centre communautaire. (Crédit : Montana Jewish Project via JTA)
Le Montana Jewish Project tente d'acheter l'ancien bâtiment de la synagogue Temple Emanu-El, au diocèse catholique de Helena, et de le transformer en centre communautaire. (Crédit : Montana Jewish Project via JTA)

JTA – Cela fait 86 ans que la communauté juive de Helena dans le Montana, a vendu sa première synagogue, Temple Emanu-El, à la ville de Helena pour un seul dollar. Aujourd’hui, la petite communauté juive encore présente dans la ville tente de l’acheter pour près d’un million de dollars au diocèse catholique d’Helena, qui a acheté le bâtiment en 1981.

Rebecca Stanfel, membre de la communauté qui pilote l’effort de collecte des fonds nécessaires à l’achat du bâtiment, a déclaré à la Jewish Telegraphic Agency qu’elle espérait depuis longtemps restaurer le bâtiment pour qu’il retrouve sa vocation initiale de lieu de rassemblement pour la communauté juive d’Helena.

« Pendant des années, je me suis garée devant l’ancienne synagogue, regardant la croix apposée au sommet, et me demandant ce qui pourrait être possible – un jour. Aujourd’hui, nous sommes un peu plus près d’en faire une réalité », a-t-elle déclaré.

Si elle est rachetée par le Montana Jewish Project, l’association à but non lucratif créée par Stanfel et d’autres personnes pour acheter le bâtiment, la synagogue servira de centre communautaire et accueillera des événements culturels et des célébrations de fêtes.

Stanfel espère également créer une exposition consacrée à l’histoire des communautés juives du Montana.

Bien que la communauté juive d’Helena soit aujourd’hui réduite, la capitale abritait autrefois une importante communauté juive grâce à la ruée vers l’or des années 1860. La première pierre du Temple Emanu-El a été posée en 1891, à une époque où des centaines de Juifs se rendaient encore à la synagogue réformée pour célébrer les fêtes.

La synagogue a été construite pour accueillir 500 fidèles.

Mais en l’espace de quelques décennies, de nombreux Juifs de la ville ont déménagé, laissant la communauté, beaucoup plus petite, dans l’incapacité de financer l’entretien du bâtiment.

En 1935, la communauté a vendu le bâtiment à la ville pour un dollar seulement. La ville a enlevé les dômes décoratifs en cuivre caractéristiques du bâtiment et l’a transformé en un immeuble de bureaux de services sociaux avant de le vendre au diocèse catholique de Helena en 1981.

Le groupe a jusqu’en février 2022 pour réunir 75 % du prix d’achat afin de sceller un accord avec le diocèse qui a été signé la semaine dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...