Rechercher

La coopération Israël-Maroc permet de résoudre une attaque criminelle de 2012

Lior Hadad, 36 ans, est accusé d'avoir tué Zion Yanna à Ashkelon, dans un règlement de compte criminel à l'aide d'une voiture piégée

Photo d'illustration : Une voiture de police, à Jérusalem, le 8 décembre 2021. (Crédit : Police israélienne)
Photo d'illustration : Une voiture de police, à Jérusalem, le 8 décembre 2021. (Crédit : Police israélienne)

En 2012, un homme du nom de Zion Yanna mourrait à Ashkelon dans une attaque à la bombe.

L’enquête sur son meurtre a finalement été résolue et le principal suspect, Lior Hadad, 36 ans, a été arrêté, a annoncé fin avril la police israélienne. Selon le Jerusalem Post, les autorités israéliennes ont expliqué que l’enquête avait duré plusieurs années mais avait pu prendre fin grâce à la collaboration avec les autorités marocaines.

Un acte d’accusation a été déposé devant le tribunal de district de Beer Sheva contre Lior Hadad, arrêté le 22 avril dernier. Il a été inculpé pour meurtre et tentative de meurtre. Il est accusé d’avoir posé la bombe qui a tué Zion Yanna et gravement blessé son frère, qui se trouvait dans une voiture avec lui. Hadad s’était enfui au Maroc au lendemain de l’attentat et ne s’était pas rendu en Israël pendant environ 10 ans.

Lior Hadad aurait offert une voiture – volée – aux deux frères Yanna, pour se féliciter d’un accord dans lequel ils deviendraient ensemble partenaires dans des magasins à Ashdod et Ashkelon.

La voiture était cependant piégée : Hadad aurait voulu se venger de la décision des frères Yanna de couper leurs liens avec le gang associé au criminel Shalom Domrani.

Il a fait exploser la voiture à l’aide d’un dispositif sans fil quand les deux frères y sont entrés. S’il y avait deux bombes, une sous chaque siège, seule celle sous celui de Zion s’est déclenchée, et son frère n’a pas été tué.

À l’époque, les règlements de compte à l’aide d’explosifs entre mafieux israéliens étaient relativement fréquents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...