La cour reporte l’audience du tueur présumé d’Abu Khdeir
Rechercher

La cour reporte l’audience du tueur présumé d’Abu Khdeir

Le tribunal devait décider si le principal instigateur, qui plaide la maladie mentale, est pénalement responsable

Yossef Ben David (en vert), l'un des suspects dans l'assassiner juifs de Muhammed Abu Khdeir, sous escorte policière à la cour de district de Jérusalem, le 8 juin 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Yossef Ben David (en vert), l'un des suspects dans l'assassiner juifs de Muhammed Abu Khdeir, sous escorte policière à la cour de district de Jérusalem, le 8 juin 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

La cour de district de Jérusalem a reporté l’audience dans le procès de Yosef Haim Ben-David, le principal suspect dans le meurtre de l’adolescent palestinien de Jérusalem-Est, Mohammad Abu Khdeir, en 2014.

Les avocats de Ben-David, 31 ans, affirment qu’il souffre d’une maladie mentale et n’était pas responsable de ses actes au moment des faits.

Deux mineurs israéliens ont déjà été condamnés pour l’attaque et le parquet a requis des peines à perpétuité. Le tribunal rendra jeudi son verdict sur les peines infligées aux deux mineurs.

L’audience a été reportée au 11 février afin de laisser davantage de temps aux experts pour évaluer la santé mentale de Yosef Haim Ben David, a dit à l’AFP Mohammed Jabara, avocat de la famille de la victime, Mohammed Abu Khdeir.

Le tribunal devait se réunir pour évaluer mardi si le principal instigateur du meurtre de l’adolescent palestinien brûlé vif à Jérusalem en juillet 2014, est sain d’esprit et donc pénalement responsable.

Une porte-parole du tribunal a indiqué que l’audience à huis clos porterait sur des évaluations psychologiques de Yosef Haïm Ben-David. Elle a toutefois précisé ne pas être en mesure de dire si la décision finale serait prise mardi.

Mohammed Jabara, l’avocat de la famille de Mohammad Abu Khdeir, kidnappé puis tué à 16 ans, a déclaré à l’AFP que le tribunal devait déterminer si « le principal accusé Yosef Haïm Ben-David était ou non responsable de ses actes ».

Mohammad Abu Khdeir, originaire du quartier de Shuafat, à Jérusalem-Est, a été tué le 2 juillet 2014 après avoir été kidnappé par trois extrémistes juifs qui l’ont aspergé de carburant et l’ont brûlé vif.

L’accusation a estimé que Yosef Haïm Ben-David, âgé de 31 ans, et seul majeur au moment des faits, était le chef du groupe composé de deux autres juifs mineurs. 

La cour a jugé en décembre que les trois accusés avaient bien enlevé et tué Mohammad Abu Khdeir et que les deux mineurs étaient bien coupables, sans encore infliger de peines.

Selon Mohammed Jabara, la peine contre Yosef Haïm Ben-David sera également rendue jeudi s’il est reconnu sain d’esprit.

Ben David avait dit aux enquêteurs avoir voulu venger l’assassinat, trois semaines auparavant, des trois adolescents israéliens enlevés en Cisjordanie.

Les trois adolescents disparus près de Hébron le 12 juin 2014 : de gauche à droite : Eyal Yifrach, Gil-ad Shaar et Naftali Frenkel (Crédit : autorisation)
Les trois adolescents disparus près de Hébron le 12 juin 2014 : de gauche à droite : Eyal Yifrach, Gil-ad Shaar et Naftali Frenkel (Crédit : autorisation)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...