La courbe du coronavirus s’aplanit dans plusieurs villes israéliennes
Rechercher

La courbe du coronavirus s’aplanit dans plusieurs villes israéliennes

La courbe du coronavirus s'est aplanie dans plusieurs villes israéliennes, dont Tel Aviv et Haïfa, mais le nombre d'infections continue à grimper à Jérusalem et Bnei Brak

L'autoroute déserte d'Ayalon à Tel Aviv le 8 avril 2020. (Miriam Alster/Flash90)
L'autoroute déserte d'Ayalon à Tel Aviv le 8 avril 2020. (Miriam Alster/Flash90)

La courbe du coronavirus s’est aplanie ce mercredi dans plusieurs villes israéliennes, dont Tel Aviv et Haïfa, mais le nombre d’infections confirmées continue à grimper à Jérusalem et Bnei Brak.

La courbe a aussi commencé à s’aplanir dans la ville ultra-orthodoxe de Kiryat Ye’arim à proximité de Jerusalem, l’un des premiers foyers de l’épidémie dans le pays.

Au même moment, pourtant, le ministère de la Santé a prévenu du risque d’apparition de foyers majeurs dans des localités arabes du nord, dont Deir al-Asad où le ministère a enregistré un taux de contagion « très élevé ».

De son côté, le ministère de la Défense a indiqué qu’un avion transportant assez de réactifs chimiques pour réaliser environ 100 000 tests du coronavirus avait atterri en Israël aujourd’hui.

Selon le ministère, environ 50 000 tenues de protection pour le personnel médical ont également été transportées dans le vol, organisé par l’armée et le ministère des Affaires étrangères.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...