La couverture médiatique d’Israël par CNN « n’est pas parfaite », selon son président
Rechercher

La couverture médiatique d’Israël par CNN « n’est pas parfaite », selon son président

Le ministre de la Sécurité intérieure a déploré la couverture médiatique du conflit israélo-palestinien à l'international, qui place Israël dans le rôle "du méchant"

Gilad Erdan, ministre de la Sécurité intérieure, et Roni Alsheich, à gauche, à la Knesset, le 12 décembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Gilad Erdan, ministre de la Sécurité intérieure, et Roni Alsheich, à gauche, à la Knesset, le 12 décembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Accusé de partialité par le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan, le président de la chaîne télévisée CNN a répondu que son organisation doit être « consciente qu’il y a deux versions à chaque histoire ».

Erdan s’est exprimé durant une conférence sur les réseaux de la télévision en Israël et a déclaré que « bien trop souvent, la couverture médiatique à l’internationale est orientée par une version qui véhicule la complexité d’un vieux western : il y a les gentils et les méchants ».

Dans cette version, ajoute-t-il, Israël est « le colon oppressant et violent » tandis que les Palestiniens sont « les autochtones passifs ».

Dans une interview sur l’estrade, durant la conférence, Jeff Zucker, président de CNN a répondu qu’il comprenait la position d’Erdan et que ses journalistes œuvrent pour offrir « un contexte exhaustif ».

« Est-ce que je pense que c’est parfait ? Nous ne sommes pas parfaits », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...