La députée Orly Levy-Abekasis quitte Yisrael Beytenu
Rechercher

La députée Orly Levy-Abekasis quitte Yisrael Beytenu

La parlementaire est courtisée par l'Union sioniste, le député Itzhik Shmuli l'ayant exhortée dans un tweet à rejoindre son parti

Orly Levy-Abekasis (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Orly Levy-Abekasis (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La parlementaire, qui restera dans l’opposition, affirme que son parti n’a pas profité de « l’occasion à laquelle nous sommes confrontés en tant que parti qui devrait entrer dans le gouvernement » pour faire avancer les questions sociales.

« Cela n’a pas eu lieu », dit-elle. « Et je ne peux pas rester indifférente ».

« Par conséquent, je décide de ne pas prendre part au processus politique actuel, et compte tenu de la situation, j’annonce la fin de mon engagement auprès de Yisrael Beytenu. Je le fais la tête haute, en connaissance de cause, pleinement consciente que cela peut créer des obstacles dans mon travail parlementaire. Je n’ai pas peur de cela. Je compte travailler en tant que membre de la Knesset, en conformité avec ma conscience et entièrement pour le bien de la population ».

La parlementaire a fait son annonce alors que les négociations entre Yisraël Beytenu et le Likud sont toujours en cours, les deux parties indiquant qu’un accord final serait signé sous peu.

Selon les derniers rapports, Liberman a effectué des demandes pour faire avancer les réformes de conversion, les unions civiles, et l’augmentation des enrôlements de Tsahal pour les ultra-orthodoxes.

Suite à cette annonce, le député de l’Union sioniste, Itzhik Shmuli, a exhorté Levy-Abekesis à rejoindre son parti. « Orly – rejoignez votre domicile naturel », a-t-il dans un tweet.

La faction Yisrael Beytenu, quant à elle, dit qu’elle est « surprise » par la démission brutale de la députée Levy-Abekasis.

« La faction devrait obtenir gain de cause sur les questions sociales dans le cadre des négociations, et il est regrettable qu’elle n’en fasse pas partie », a déclaré la faction, selon Army Radio.

Levy-Abekasis n’a pas immédiatement annoncé si elle rejoindra un autre parti ou si elle formera une faction parlementaire unique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...