Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

La Fédération iranienne de judo critique sa suspension internationale

Pour Téhéran, l'interdiction nouvellement imposée à ses judokas de participer à des compétitions internationales est basée sur de "fausses affirmations"

Le président de la Fédération internationale de judo, Marius L. Vizer, prononce son discours d'ouverture des championnats du monde de judo à Budapest, le 28 août 2017. (Crédit : Tamas Kovacs/MTI via AP)
Le président de la Fédération internationale de judo, Marius L. Vizer, prononce son discours d'ouverture des championnats du monde de judo à Budapest, le 28 août 2017. (Crédit : Tamas Kovacs/MTI via AP)

La Fédération iranienne de judo a critiqué mercredi l’interdiction nouvellement imposée à ses judokas de participer à des compétitions internationales, estimant qu’elle était basée sur de « fausses affirmations ».

Après avoir suspendu à titre conservatoire l’Iran, la Fédération internationale de judo (IJF) a confirmé mardi la sanction, jusqu’à nouvel ordre, en raison du refus du pays d’affronter des judokas israéliens.

Le président de la Fédération iranienne, Arash Miresmaeili, a estimé que cette décision était « cruelle » et constituait « une trahison flagrante », selon l’agence de presse gouvernementale IRNA. « La fédération internationale n’aurait pas dû prendre une telle mesure contre le judo en Iran sur la seule base d’une fausse déclaration d’un athlète », aurait-il déclaré.

En août, le champion du monde sortant Saeid Mollaei avait perdu en demi-finales des Mondiaux de Tokyo. Il avait par la suite déclaré avoir été ordonné par la Fédération iranienne de se retirer de la compétition, afin d’éviter un adversaire israélien en finale.

L’Iran ne reconnaît pas Israël et les athlètes iraniens s’abstiennent généralement d’affronter des Israéliens, que ce soit en abandonnant ou ne participant pas. Un geste salué par de hauts responsables iraniens.

Un des cas les plus célèbres est la disqualification d’Arash Miresmaeili lui-même. Alors double champion du monde, il s’était présenté en surpoids pour son combat contre un Israélien, aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004. Le président iranien de l’époque et les médias ultra conservateurs l’avaient félicité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.