La France doit s’adapter à la nouvelle situation de guerre
Rechercher

La France doit s’adapter à la nouvelle situation de guerre

Selon Patrick Pelloux la France doit prendre en compte cette nouvelle réalité comme a su le faire Israël et les Etats-Unis

Patrick Pelloux. (Crédit : capture d’écran/YouTube/Charlie Hebdo)
Patrick Pelloux. (Crédit : capture d’écran/YouTube/Charlie Hebdo)

Patrick Pelloux, urgentiste et ancien chroniqueur à Charlie Hebdo, faisait parti des équipes d’intervention vendredi soir lors des attaques terroristes à Paris.

Lors d’une interview RMC, il revient sur le « professionnalisme » du personnel médical et raconte comment le hasard est troublant, « le vendredi matin on a préparé un exercice d’attentat multi-sites grâce au travail des médecins du Samu. »

« On est intervenu dans des zones où ça tirait encore, où ces ordures étaient encore en train d’abattre des gens » ajoute-t-il.

L’urgentiste parle de « carnage de guerre » et explique que la France doit commencer à s’adapter sérieusement à cette nouvelle réalité de guerre.

Déjà après les attentats de Charlie Hebdo, un travail considérable avait été fait au niveau du corps médical, pour équiper ce dernier avec des kits adaptés à ces situations dramatiques.

« Quand on voit des pays qui vivent avec le terrorisme larvé, les Etats-Unis ou Israël. Ces pays ont changé leur façon d’être. A New York, il y a des numéros d’urgence partout dans le métro. Il faut avoir les mêmes pratiques en France. Nous avons trop laissé faire. Il faut changer beaucoup d’habitudes. Nous avons une certaine lassitude de la sécurité mais il va falloir faire passer ça » conclu-t-il.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...