Rechercher

Le Gan HaVradim de Jérusalem va faire peau neuve

Les travaux de rénovation de la roseraie permettront d'améliorer l’accessibilité du parc et aménageront un café sur les rives du lac

Jardin à la française à l'intérieur de la Roseraie Wohl à Jérusalem, en avril 2021. (Crédit : Shmuel Bar-Am)
Jardin à la française à l'intérieur de la Roseraie Wohl à Jérusalem, en avril 2021. (Crédit : Shmuel Bar-Am)

La mairie de Jérusalem a annoncé son intention de rénover la roseraie Wohl, appelée Gan HaVradim, un parc de près de 8 hectares doté d’un étang et de la plus grande roseraie d’Israël, pour des travaux estimés à environ 60 millions de shekels.

Les travaux de rénovation du parc, situé entre la Knesset et la Cour suprême, au cœur du complexe de bâtiments gouvernementaux, comprennent l’amélioration de l’accès du public et l’aménagement d’un café sur les berges de l’étang. Le café sera accessible aux employés du complexe gouvernemental, aux visiteurs de la Knesset et au grand public.

Selon l’annonce faite par la municipalité (en hébreu) la semaine dernière, l’ensemble des sentiers seront remodelés et le mobilier du parc, rénové. Toute l’architecture végétale sera également revisitée, offrant une nouvelle vie aux centaines de variétés de roses du jardin.

Le maire de Jérusalem, Moshe Lion, a déclaré dans l’annonce de la semaine passée qu’il souhaitait faire du jardin en « un lieu reconnu au niveau national, représentatif et symbolique, dont nous serons tous fiers ».

Le projet fait partie d’un projet municipal plus vaste visant à améliorer la zone de Kiryat Haleom, qui comprend la Knesset, le parc Sacher, le jardin Menorah, la roseraie et le centre international des congrès.

Les travaux de la roseraie devraient commencer en juin et dureront environ 16 mois. Ils s’accompagneront de travaux de construction de nouvelles pistes cyclables et d’amélioration des aménagements paysagers, notamment le long du chemin Ruppin, qui mène au complexe gouvernemental.

Vue d’artiste d’un projet de rénovation de la roseraie à Jérusalem. (Crédit : Ollech + Tol Architects)

La roseraie Wohl a été officiellement créée en 1981, bien que le parc existe depuis les années 1950 et ait été ouvert au public dès les années 1960. Au début des années 1980, avec le soutien du maire de l’époque, Teddy Kollek, on y avait planté quelque 15 000 rosiers issus de 400 variétés originaires du monde entier.

La roseraie attire des milliers de visiteurs à travers toute la ville, et constitue un endroit de choix pour les pique-niques en famille.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...