La gymnaste médaillée d’or, Aly Raisman, décroche sa place aux JO de Rio
Rechercher

La gymnaste médaillée d’or, Aly Raisman, décroche sa place aux JO de Rio

L’athlète juive s'y rendra cet été en tant que membre de l’équipe féminine américaine de gymnastique

Aly Raisman effectuant sa chorégraphie au sol, lors des Championnats du monde de gymnastique artistique de 2015, à Glasgow, en Ecosse, le 24 octobre 2015 (Crédti : Alex Livesey/Getty Images/ via JTA)
Aly Raisman effectuant sa chorégraphie au sol, lors des Championnats du monde de gymnastique artistique de 2015, à Glasgow, en Ecosse, le 24 octobre 2015 (Crédti : Alex Livesey/Getty Images/ via JTA)

Aly Raisman, Juive américaine déjà médaillée d’or olympique, a été nommée à nouveau pour les Jeux olympiques de gymnastique de l’équipe féminine des États-Unis.

Raisman s’est classée troisième des essais olympiques qui se sont terminés dimanche soir à San Jose, en Californie, pour obtenir une place dans l’équipe qui participera cet été aux Jeux de Rio de Janeiro, au Brésil.

En 2012, elle a gagné deux médailles d’or aux Jeux olympiques de Londres : l’une au sol et l’autre dans le cadre de la compétition par équipe.

L’équipe de cette année est présentée comme affichant la plus grande diversité raciale dans l’histoire des États-Unis. Elle comprend deux gymnastes afro-américains, Gabby Douglas et Simone Biles ; une Latino-américaine, Laurie Hernandez ; Raisman et Madison Kocian.

Raisman a posté une photo de l’équipe sur son compte Twitter.

A 22 ans, Raisman est la membre de l’équipe la plus âgée, ce qui lui aurait valu le surnom de « grand-mère ». Raisman et Douglas étaient toutes deux membres de l’équipe qui a remporté l’or à Londres.

Après les Jeux olympiques de Londres, Raisman s’est retirée de la gymnastique de compétition pour profiter de sa nouvelle célébrité. Elle est partie en tournée avec ses coéquipières, a participé à « Danse avec les stars » et a été l’invitée spéciale des Maccabiades en Israël, l’événement sportif juif mondial.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...