La Haute cour gèle l’indemnisation des propriétaires des implantations
Rechercher

La Haute cour gèle l’indemnisation des propriétaires des implantations

Les familles dont les maisons ont été détruites devaient recevoir environ un million de shekels de la part du gouvernement

Un drapeau israélien flotte sur les ruines d'une maison en bois dans l'avant-poste de Netiv Ha'avot après sa démolition par les forces de sécurité israéliennes le 29 novembre 2017. (Crédit : autorisation Campagne pour sauver Netiv Haavot)
Un drapeau israélien flotte sur les ruines d'une maison en bois dans l'avant-poste de Netiv Ha'avot après sa démolition par les forces de sécurité israéliennes le 29 novembre 2017. (Crédit : autorisation Campagne pour sauver Netiv Haavot)

La Haute-cour a statué mardi le gel temporaire du transfert de millions de shekels par le gouvernement en indemnisations versées aux propriétaires des habitations construites illégalement à Amona, Ofra et Netiv Haavot, en Cisjordanie, qui ont été détruites suite à un jugement du tribunal.

Les familles dont les maisons ont été détruites devaient recevoir environ 1 million de shekels de la part du gouvernement.

Ce jugement intermédiaire exige de l’Etat de justifier avant lundi prochain pourquoi il devrait être autorisé à indemniser les habitants d’implantation pour avoir détruit des maisons qui avaient été érigées sans sa permission.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...