Amman démantèle une cellule de l’EI
Rechercher

Amman démantèle une cellule de l’EI

Les terroristes préparaient des attaques simultanées afin de "porter atteinte à la sécurité nationale et embraser la région"

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Un terroriste de l'État islamique brandissant le drapeau de l'organisation djihadiste. Illustration. (Crédit : Alatele fr/CC BY-SA/Flickr)
Un terroriste de l'État islamique brandissant le drapeau de l'organisation djihadiste. Illustration. (Crédit : Alatele fr/CC BY-SA/Flickr)

La Jordanie a déjoué un « plan terroriste massif » planifié par une cellule de l’Etat islamique, a annoncé le département des renseignements généraux du pays.

Selon l’agence de presse officielle Petra, 17 personnes ont été arrêtées pour leur participation présumée à un complot « meurtrier ».

Le communiqué indique que les terroristes préparaient des attaques simultanées afin de « porter atteinte à la sécurité nationale et embraser la région ».

Les forces de sécurité ont confisqué des armes et des « équipements » destinés à ces attentats, a précisé l’agence de presse.

Les interrogatoires des présumés membres de l’EI a révélé, selon l’article, qu’ils avaient entrepris des missions de reconnaissances dans certains des lieux qu’ils avaient pris pour cible, notamment des centres de sécurité, des centres commerciaux et des institutions religieuses

La cellule avait l’intention de financer ces attaques en braquant des banques dans les villes de Russeifa et Zaqa, et en volant et vendant des voitures, a indiqué l’article.

Ils avaient également l’intention de fabriquer des explosifs à partir de matériaux disponibles en vente libre.

Les 17 membres de la cellule ont été accusé de plusieurs chefs d’accusations liés au terrorisme par le procureur général de Jordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...