La Jordanie refuse une famille israélienne qui porte des kippa
Rechercher

La Jordanie refuse une famille israélienne qui porte des kippa

Israël cherche une explication après que des touristes n’aient pas pu entrer en Jordanie à cause d’un couvre-chef juif

Les enfants Hayardeni du côté israélien de la frontière avec la Jordanie (Crédit : Tamar Gvirtz-Hayardeni / Facebook)
Les enfants Hayardeni du côté israélien de la frontière avec la Jordanie (Crédit : Tamar Gvirtz-Hayardeni / Facebook)

Les autorités frontalières jordaniennes ont empêché une famille israéliene d’entrer dans leur territoire mercredi parce que le mari et les enfants portaient des kippas, selon la femme.

Tamar Gvirtz-Hayardeni, a déclaré qu’elle, son mari et leurs trois enfants voulaient traverser la frontière israélo-jordanienne à Eilat pour un petit voyage lorsque la famille a été retenue et finalement empêchée d’entrer parce que les garçons de la famille portaient le couvre-chef traditionnel juif.

A un moment, a-t-elle déclaré, un des officiels jordaniens leur a enlevé leur kippa sans explication.

Malgré avoir expliqué aux gardes frontières qu’ils n’avaient pas l’intention de porter des kippas une fois qu’ils auraient traversé la frontière, on leur a dit qu’ils ne pouvaient pas entrer en Jordanie avec des « éléments juifs ».

« Les Jordaniens veulent peut-être des Israéliens, mais ils ne veulent pas des Juifs », a écrit Gvirtz-Hayardeni dans un message sur Facebook.

Tamar Gvirtz-Hayardeni (Crédit : Facebook)
Tamar Gvirtz-Hayardeni (Crédit : Facebook)

La Deuxième chaîne a annoncé jeudi qu’un autre juif israélien, voyageant avec ses tefillin, avait aussi été refoulé au point de passage.

Gvirtz-Hayardeni a déclaré que son guide jordanien lui avait dit « qu’il avait entendu parler de quelque chose dans le genre avant, lorsque des ultra-orthodoxes avaient passé un mauvais moment. Mais c’est tout. Et même eux avaient pu entrer »

הגענו היום, הורים ושלושה ילדים, למסוף ערבה, בדרכנו לחופשה בירדן. התכוננו היטב עם מלון משולם מראש ונהג מונית ירדני, אלא ש…

Posted by Tamar Gvirtz-Hayardeni on Wednesday, 9 December 2015

Au final, la famille a choisi de ne plus aller en Jordanie et de passer ses vacances à Eilat.

« Les enfants ont déclaré qu’ils n’étaient pas intéressés ; ils avaient l’impression que l’on ne voulait pas d’eux en tant que Juif en Jordanie, et c’est ce que nous avons tous ressenti. C’était là le point crucial de cette mésaventure », a-t-elle déclaré.

Le passage transfrontalier entre la Jordanie et Israël à Wadi Arava (Crédit : CC BY Pawel Ryszawa / Wikipedia)
Le passage transfrontalier entre la Jordanie et Israël à Wadi Arava (Crédit : CC BY Pawel Ryszawa / Wikipedia)

L’assistante du ministère des Affaires étrangères Tzipi Hotovely aurait demandé des clarifications aux autorités jordaniennes. Le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’il n’y a pas eu d’explication sur le traitement de la famille.

Contacté par le Times of Israël, le ministère jordanien des Affaires étrangères a refusé jeudi soir de commenter l’incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...