La Jordanie rétablit le service militaire obligatoire
Rechercher

La Jordanie rétablit le service militaire obligatoire

Un accord a vu le jour pour donner un cadre à ce nouveau "service militaire" de 12 mois, dont trois mois de formation militaire et neuf de formation professionnelle et technique

Omar Razzaz, alors ministre de l'Education, suite à une réunion au palais royal d'Amman, en Jordanie, le 15 janvier 2015 (Crédit : Khalil Mazraawi, Pool via AP, File)
Omar Razzaz, alors ministre de l'Education, suite à une réunion au palais royal d'Amman, en Jordanie, le 15 janvier 2015 (Crédit : Khalil Mazraawi, Pool via AP, File)

Le gouvernement jordanien a annoncé mercredi le rétablissement du service militaire obligatoire pour les hommes âgés de 25 à 29 ans et sans emploi, dans un contexte de chômage en hausse depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Mercredi, les ministères du Travail et de la Défense ont fait part d’un accord pour donner un cadre à ce nouveau « service militaire » de 12 mois, dont trois mois de formation purement militaire et neuf mois de formation professionnelle et technique.

« Nous inaugurons ensemble un projet national (…), le service militaire, en partenariat avec les forces armées », a pour sa part déclaré le Premier ministre Omar Razzaz, durant la cérémonie de signature, retransmise à la télévision.

« Notre jeunesse et nos ressources humaines sont nos atouts les plus précieux, nous ne resterons pas les bras croisés face à la hausse du taux de chômage, un phénomène mondial dans le sillage de la pandémie de coronavirus », a-t-il ajouté.

Tout Jordanien âgé de 25 à 29 ans, en bonne santé qui ne travaille ou n’étudie pas, est tenu de participer à ce service militaire, contre un salaire mensuel de 100 dinars (environ 120 euros).

Le ministre du Travail, Nidal al-Batayneh, a indiqué durant une conférence de presse à l’issue de la signature, que « 5 000 jeunes nés en 1995 seront recrutés en 2020 et 15 000 le seront l’année prochaine ».

Le service militaire obligatoire avait été supprimé en 1991. Son rétablissement survient alors que la situation économique en Jordanie s’est aggravée avec la pandémie de Covid-19.

La dette publique de ce petit pays de 10 millions d’habitants dépasse 100 % du PIB.

Selon les chiffres officiels, le taux de chômage est passé à 23 % au premier trimestre 2020, contre 19 % pour la même période l’année dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...