La Liste arabe unie réclame l’interdiction de la marche des Drapeaux à Jérusalem
Rechercher

La Liste arabe unie réclame l’interdiction de la marche des Drapeaux à Jérusalem

Le Hamas a prévenu que l'événement pourrait déclencher une nouvelle guerre similaire à celle du mois dernier, qui avait suivi un événement similaire lors de la Journée de Jérusalem

Des Juifs dansent avec des drapeaux d'Israël au mur Occidental, à la veille de Yom Yeroushalayim, le 9 mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des Juifs dansent avec des drapeaux d'Israël au mur Occidental, à la veille de Yom Yeroushalayim, le 9 mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le parti de la Liste arabe unie a demandé instamment au Premier ministre Naftali Bennett d’annuler la marche du drapeau de Jérusalem prévue demain, qui doit passer par le quartier musulman de la vieille ville.

« Nous avertissons à l’avance que cet événement risque fort de raviver les tensions et de conduire à une dangereuse violence et escalade », a déclaré le parti arabe lundi.

Le nouveau ministre de la Sécurité intérieure, Omer Barlev, a pour sa part déclaré que la marche des Drapeaux prévue mardi à Jérusalem « se déroulera comme prévu ».

« Dans une démocratie, il est permis et important de manifester dans les limites de la loi », a affirmé Barlev. « Nous procéderons à une évaluation des événements par la police et nous aviserons selon ses recommandations. »

Prévue au départ jeudi dernier, la marche avait été repoussée à mardi par le gouvernement de Benjamin Netanyahu. Israël s’est depuis doté d’un nouveau gouvernement, dirigé par le chef de la droite nationaliste Naftali Bennett, qui s’est allié au centriste Yaïr Lapid dans le cadre d’une coalition.

L’armée Israélienne a informé les journalistes qu’elle se préparait à l’éventualité d’une reprise des combats dans la bande de Gaza, sur fond d’avertissements lancés par le Hamas, contre la tenue de la marche des Drapeaux à Jérusalem.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a approuvé une série de cibles que l’armée devra attaquer dans la bande de Gaza et des batteries Dôme de fer supplémentaires ont été déployées sur différents sites. Toutefois, les sources militaires qui ont informé les journalistes soulignent que la possibilité de violence n’est pas particulièrement probable.

« La marche des Drapeaux est comme un explosif qui provoquera l’embrasement d’une nouvelle campagne pour protéger Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa », a déclaré le porte-parole du Hamas, Abd al-Latif Qanou, dans un communiqué publié lundi.

Le groupe a également appelé les Palestiniens à « affronter les colons israéliens » mardi, date à laquelle la marche est censée avoir lieu. « La nation et la résistance sont derrière vous dans votre effort pour contrecarrer les plans de l’occupation », a ajouté Qanou.

Plus tôt dans la journée, le groupe terroriste palestinien du Hamas avait prévenu que l’événement pourrait déclencher une nouvelle guerre similaire à celle du mois dernier, qui avait suivi un événement similaire à Yom Yeroushalayim.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...