La Maison Blanche informe le Congrès du projet de vente d’armes de 1MD$ au Maroc
Rechercher

La Maison Blanche informe le Congrès du projet de vente d’armes de 1MD$ au Maroc

L'accord comprendrait 4 drones MQ-9B, et des armes à guidage de précision, selon Reuters; annonce faite au lendemain de la normalisation négociée par les USA entre Israël et Rabat

Un drone MQ-9B Reaper de l'armée américaine sur un site d'essai de l'armée américaine, Yuma, Arizona, 7 novembre 2019. (US Marine Corps/Lance Cpl. Colton Brownlee)
Un drone MQ-9B Reaper de l'armée américaine sur un site d'essai de l'armée américaine, Yuma, Arizona, 7 novembre 2019. (US Marine Corps/Lance Cpl. Colton Brownlee)

La Maison Blanche a informé le Congrès vendredi de ventes potentielles d’armes au Maroc pour une valeur d’un milliard de dollars, un jour après la reprise des relations entre Jérusalem et Rabat.

L’accord comprend quatre drones MQ-9B SeaGuardian et des armes à guidage de précision, a rapporté l’agence de presse Reuters, citant « des sources familières avec la notification ».

La vente d’armes peut être bloquée par le Congrès, mais il est peu probable que les députés empêchent l’accord de se réaliser, selon deux sources.

Jeudi, Reuters a déclaré que les États-Unis étaient sur le point de conclure un accord avec le Maroc sur la vente de drones. Trois sources ayant connaissance des négociations n’ont pas indiqué si la vente était directement liée à l’annonce de la normalisation.

Parmi les autres armes comprises dans l’accord, citons Hellfire, Paveway et les munitions à guidage de précision JDAM, selon le rapport.

Un missile Hellfire destiné à être tiré depuis un hélicoptère américain sur un champ de tir à Twentynine Palms, en Californie, le 24 février 2016. (US Navy Combat Camera/US Mass Communication Specialist 2nd Class Arthurgwain L. Marquez)

Le Département d’Etat américain a autorisé la vente des drones, mais il n’est pas certain que Washington autorise leur exportation munie d’armes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...