La plateforme d’extrême droite américaine TruNews exclue de YouTube
Rechercher

La plateforme d’extrême droite américaine TruNews exclue de YouTube

Le média dirigé par un pasteur ayant accusé les Juifs de vouloir tuer des "millions de chrétiens" aurait été interdite pour avoir violé les règles concernant les discours de haine

Le pasteur Rick Wiles, fondateur de TruNews, connu pour ses théories conspirationnistes antisémites, affirment que des Juifs tentent de renverser le président américain Donald Trump, le 22 novembre 2019. (Capture d'écran via Right Wing Watch)
Le pasteur Rick Wiles, fondateur de TruNews, connu pour ses théories conspirationnistes antisémites, affirment que des Juifs tentent de renverser le président américain Donald Trump, le 22 novembre 2019. (Capture d'écran via Right Wing Watch)

TruNews, une plateforme chrétienne fondamentaliste qui diffuse régulièrement des vidéos antisémites, islamophobes et homophobes, a fait savoir jeudi qu’elle avait été définitivement interdite sur YouTube.

La chaîne a apparemment été retirée pour avoir violé les conditions du site concernant les discours de haine. YouTube l’avait précédemment interdite temporairement.

Le fondateur de TruNews, le pasteur de Floride Rick Wiles, est connu pour ses théories conspirationnistes antisémites. Il dirige l’église Flowing Springs à Vero Springs, en Floride.

Le média diffuse toujours ses programmes et ses podcasts sur son site et dispose encore de ses comptes Twitter et Facebook, où il compte plus de 100 000 abonnés.

Dans une vidéo publiée sur la chaîne YouTube de TruNews en novembre 2019, le pasteur Wiles soutenait que la destitution de Trump était un « coup d’État juif » et que les Juifs « tueront des millions de chrétiens » après avoir renversé le président américain. YouTube avait supprimé cette vidéo avant d’interdire complètement la chaîne.

« C’est comme ça que les Juifs travaillent », a réagi Rick Wiles. « Ils sont trompeurs. Ils complotent, ils mentent, ils font tout ce qu’ils ont à faire pour accomplir leur programme politique. Ce mouvement d’accusations est un coup des Juifs. »

À l’époque, TruNews comptait 185 000 abonnés sur YouTube, et ses vidéos avaient accumulé 17 millions de vues.

Le 14 février dernier, le programme affirmait que les « Sionistes » complotaient pour rendre l’humanité toute entière androgyne en défendant les droits des personnes transgenres.

Par le passé, des représentants de TruNews ont obtenu des accréditations pour participer aux conférences de presse de la Maison Blanche et ont posé des questions au président.

L’année dernière, M. Trump a donné la parole à un représentant du site, qui a posé une question sur le « grand accord de paix » entre Israël et les Palestiniens.

En mars, le fils du président américain, Donald Trump Jr, a accordé une interview à TruNews lors d’un rassemblement, d’après le Washington Post.

Un porte-parole du fils du président a assuré que l’interview n’était pas prévue, mais l’équipe de campagne de Trump n’a pas répondu au Washington Post qui lui demandait si TruNews avait obtenu une accréditation presse pour l’événement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...