La police interrompt un mariage juif à Londres avec des dizaines d’invités
Rechercher

La police interrompt un mariage juif à Londres avec des dizaines d’invités

Le propriétaire de la maison avait déclaré à la police que seulement 10 personnes seraient présentes, mais plusieurs dizaines de personnes ont participé à l'événement

Des dizaines de personnes participent à un mariage juif à Golders Green à Londres, le 22 avril 2020 lors de l'épidémie de coronavirus. (Capture d'écran : MailOnline)
Des dizaines de personnes participent à un mariage juif à Golders Green à Londres, le 22 avril 2020 lors de l'épidémie de coronavirus. (Capture d'écran : MailOnline)

Mercredi, la police londonienne a interrompu un mariage juif avec plusieurs dizaines d’invités présents en infraction des restrictions britanniques interdisant les rassemblements non-essentiels pendant l’épidémie du coronavirus.

Selon le site d’information Mail Online, les officiers de police sont arrivés après des plaintes de voisins à la maison située dans le quartier de Golders Green avant les noces. Le propriétaire, le rabbin Doniel Kleiman, leur a indiqué qu’il n’y aurait pas plus de 10 personnes. Tous les participants devaient être de la même famille et vivre sous le même toit.

Pourtant, les images obtenues par le journal montraient environ 40 invités participant à la cérémonie dans le jardin. De nombreuses tables ont été installées pour que des dizaines de personnes puissent profiter d’un repas de fête.

Le rabbin Chaim Halpern, un responsable bien connu de la communauté juive locale, aurait donné sa bénédiction à la cérémonie.

La police arrive à un marriage juif à Golders Green à Londres, le 22 avril 2020 avec des dizaines d’invités présents pendant l’épidémie de coronavirus. (Capture d’écran : MailOnline)

Il semble qu’au moment où les forces de l’ordre sont arrivées, certains invités étaient déjà partis.

« Il y a beaucoup de tables et de chaises, mais pas autant de gens, a déclaré l’officier de police. Cela ne me plaît pas, je peux vous le dire ».

Dans la vidéo, on peut entendre un participant proposer un verre à un officier de police.

Une spectatrice a déclaré au Mail Online que l’événement était « méprisable » et qu’il donnerait une mauvaise image de la communauté.

« C’est quelque chose de méprisable pour la communauté juive en général et le comportement d’un petit nombre de personnes nous donne une mauvaise image à tous », a-t-elle déclaré. Le judaïsme accorde la plus haute importance à la vie et je ne peux pas comprendre comme cela a-t-il pu se produire ».

Le couple a été identifié comme Mimi Friedlander de Londres et Zevi Begal de Manchester.

Le père de la mariée était le président du groupe de conseil indépendant de la police de Hackney depuis cinq ans. Moishe Friedlander a déclaré au Mail Online que le tollé suscité par le mariage l’avait conduit à sa démission.

« Tout est fini maintenant, a-t-il dit. J’ai démissionné de mon poste de président. Allons de l’avant maintenant ».

La police a déclaré n’avoir procédé à aucune arrestation pendant l’incident, mais a donné une amende.

La communauté juive britannique est très durement touchée pendant l’épidémie de coronavirus, avec 335 morts selon l’organisation du Board of Deputies. Cela représente 1,7 % des 19 506 morts enregistrés le 25 avril, alors que la communauté juive représente seulement 0,3 % de la population britannique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...