La police sauve un enseignant enlevé devant un lycée d’Umm al-Fahm
Rechercher

La police sauve un enseignant enlevé devant un lycée d’Umm al-Fahm

Une chasse à l'homme a été lancée et des barrages routiers ont été installés ; une fois le véhicule localisé, un suspect a été arrêté

Un barrage routier installé par la police à Umm al-Fahm après l'enlèvement d'un enseignant devant un lycée, le 12 décembre 2018. (Crédit: capture d'écran Hadashot)
Un barrage routier installé par la police à Umm al-Fahm après l'enlèvement d'un enseignant devant un lycée, le 12 décembre 2018. (Crédit: capture d'écran Hadashot)

La police a sauvé un enseignant d’un lycée de la ville arabe israélienne d’Umm al-Fahm mercredi matin, après qu’il eut été kidnappé par des assaillants armés à l’école.

L’enseignant, qui n’a pas été identifié, aurait été kidnappé devant le portail de l’école à 8 heures du matin mercredi. Des témoins oculaires ont indiqué que des hommes armés l’ont poussé à l’intérieur d’une voiture avant de prendre la fuite.

La police a lancé une chasse à l’homme dans cette ville frappée par la criminalité. Elle a installé des barrages routiers, déployé des policiers – en civil pour certains – et un hélicoptère.

Le véhicule utilisé pour le rapt a été localisé et acculé, et l’enseignant a été sauvé. Il n’a pas été blessé.

L’un des kidnappeurs armés a été retrouvé dans le véhicule et placé en garde à vue.

La police a lancé une enquête pour déterminer les circonstances de ce rapt, qui a eu lieu en plein jour, devant un lycée public.

D’autres arrestations sont attendues, ont fait savoir les autorités.

La police n’a communiqué sur cette chasse à l’homme qu’après avoir secouru l’enseignant, craignant que les informations des médias n’entravent leurs efforts.

Umm al-Fahm, qui compte 52 000 habitants, est une ville au taux de criminalité élevé, et est connu pour son réseau de crime organisé.

Depuis le début de l’année 2018, des fusillades ont coûté la vie à 5 résidents et blessé 14 autres personnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...