La preuve de la chutzpah israélienne en images
Rechercher

La preuve de la chutzpah israélienne en images

Une nouvelle exposition photographique à l’Institut de Technologie de Holon montre, comme si nous en doutions, que les Israéliens ont beaucoup d’audace

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

  • S'assurer que la viande est bien grillée pour le barbecue de Yom Haatzmaut (Crédit : Autorisation de Shiran Rokvan)
    S'assurer que la viande est bien grillée pour le barbecue de Yom Haatzmaut (Crédit : Autorisation de Shiran Rokvan)
  • De la bouche des enfants (Crédit : Autorisation Milik)
    De la bouche des enfants (Crédit : Autorisation Milik)
  • Un tas d'ordures sous un panneau qui demande aux gens de s'abstenir de jeter des déchets (Crédit : Autorisation Yael Argov)
    Un tas d'ordures sous un panneau qui demande aux gens de s'abstenir de jeter des déchets (Crédit : Autorisation Yael Argov)
  • Un graffiti en sous-vêtements (Crédit : Autorisation Yigal Ophir)
    Un graffiti en sous-vêtements (Crédit : Autorisation Yigal Ophir)

ll est difficile de traduire véritablement la chutzpah israélienne, cette combinaison d’audace, de nervosité et d’impudence qui caractérise l’identité israélienne, mais son omniprésence ne fait aucun doute.

Maintenant, une nouvelle exposition de photographies à l’Institut de technologie de Holon le prouve, tout en couleur.

Intitulée « Israeli Chutzpah », l’exposition a ouvert ses portes le 2 janvier et se termine le 8 février, en l’honneur du 70e anniversaire du pays, au printemps prochain. L’exposition interroge : pour l’identité nationale israélienne, cette chutzpah est-elle est une bénédiction ou une malédiction ?

Tout pour obtenir la meilleure (Crédit : Autorisation de Dubi Feiner)

Les programmateurs ont lancé un appel à l’attention des photographes sur le sujet, acceptant des photos professionnelles et amateurs. Ils ont reçu toute une série de regards sur la réalité, allant de stéréotypes à des points de vue plus positifs.

Le résultat final propose 35 photographies de 20 photographes, chacune racontant une histoire, offrant un point de vue, sur une scène – et illustrant cette chutzpah caractéristique.

Jetez un coup d’œil par vous-même : L’exposition se tient à l’Institut Holon de Technologie, 52 Golomb Road, Bâtiment 5, troisième étage. Ouvert du dimanche au jeudi de 9h à 20h, vendredi de 9h à 13h

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...