La sécurité des routes et des chemins de fer près de Gaza renforcée
Rechercher

La sécurité des routes et des chemins de fer près de Gaza renforcée

Après qu'un missile anti-char a tué un civil lors des dernières hostilités, les autorités approuvent l'accélération de la construction d'infrastructures sécuritaires

La gare de Sderot (Crédit : Ministère des Transports via Facebook)
La gare de Sderot (Crédit : Ministère des Transports via Facebook)

Après les dernières hostilités à la frontières de Gaza, les autorités vont accélérer la construction d’un mur censé protéger des attaques les trains qui circulent près de la frontière, a fait savoir la Douzième chaîne lundi.

Des délégués des ministères de la Défense, des Finances et du Transport se sont réunis au bureau du Premier ministre lundi et ont accepté de lancer le projet, estimé à 100 millions de shekels, une fois le nouveau gouvernement formé.

L’érection d’un mur de protection pour les trains qui se rendent à Sderot a déjà été approuvée, mais des problèmes d’ordre budgétaire en ont retardé la construction.

La Douzième chaîne a rapporté que des projets sont en cours pour protéger les rues de la régions des tirs de missiles anti-chars.

Moshe Feder, 68 ans, a été tué par un missile antitank le 5 mai 2019 (Autorisation)

Un tronçon de plusieurs kilomètres de route sera protégé par des murs, des rampes et des arbres qui obscurciront la visibilité de certaines cibles potentielles.

Au cours des dernières flambées du 5 mai, Moshe Feder, 68 ans, a été tué par un missil anti-char lancé depuis l’enclave côtière sur sa voiture.

Les missiles anti-chars sont utilisés par les groupes terroristes à Gaza lors des attaques transfrontalières et ont tué des civils et des soldats.

Une voiture touchée par une roquette tirée depuis la bande de Gaza près de la frontière Israël-Gaza, le 5 mai 2019. (Noam Rivkin Fenton/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...