La start-up israélienne GlucoMe obtient un contrat en Inde
Rechercher

La start-up israélienne GlucoMe obtient un contrat en Inde

La chaîne nationale des cliniques du diabète fournira à ses 200 000 le dispositif 'Diabetes Home-Care Kit' conçu par la start-up israélienne

L'application GlucoMe fournit aux patients des analyses et des approches thérapeutiques. (Autorisation)
L'application GlucoMe fournit aux patients des analyses et des approches thérapeutiques. (Autorisation)

La start-up israélienne GlucoMe, qui a développé un kit de surveillance du taux de sucre dans le sang pour aider les patients diabétiques à contrôler leur pathologie, a déclaré jeudi qu’un réseau de cliniques du diabète en Inde a commencé à intégrer ce dispositif dans son nouveau programme de soin à domicile.

GlucoMe a expliqué que dans le cadre d’un accord stratégique exclusif avec Apollo Sugar, une chaîne nationale de cliniques du diabète, affiliée au groupe hospitalier Apollo, des centaines de patients de l’Apollo Sugar Clinic recevront un « Diabetes Home-Care Kit », qui comprend un dispositif sans-fil de GlucoMe. Ce dispositif permet au patient et aux praticiens d’accéder à des données en temps réel, et permet une communication continue entre la clinique et ses patients, afin d’optimiser les traitements.

« Pour la première fois en Inde, la clinique du diabète entre chez les gens », a expliqué le docteur Prathap Reddy, président du groupe hospitalier Apollo dans un communiqué.

L’Inde est surnommée capitale mondiale du diabète. En effet, les Indiens semblent être génétiquement plus sujets au diabète avec la prise de poids, comparés aux populations d’autres pays, selon le New York Times.

La Fédération Internationale du Diabète (FID) estime que le nombre d’Indiens diabétiques atteindra les 124 millions en 2040, contre 73 millions aujourd’hui, parce que la deuxième population la plus importante du monde (1,3 milliards de personnes) suit un régime riche en glucides et en lipides.

Indian farmers could benefit from the Israel-India FTA, which is likely to attract Israeli agricultural high-tech companies to India (Photo credit: Serge Attal/Flash 90)
Illustration : des fermiers indiens. (Crédit: Serge Attal/Flash 90)

« Le diabète est un problème de santé sérieux qui touche la population et l’économie indienne », a expliqué Gagan Bhalla, PDG d’Apollo Sugar Clinics.

« Notre objectif est de traiter la pandémie du diabète et de la gérer afin d’obtenir une amélioration significative sur la santé globale du patient et à réduire les complications liées au diabète. Nous sommes ravis d’intégrer la plate-forme GlucoMe en Inde, et nous espérons que ce partenariat sera une réussite sur le long-terme. »

La solution proposée par GlucoMe vise à simplifier la gestion du diabète et à soulager les praticiens et les patients dans la surveillance du diabète. Un moniteur sans fil permet d’enregistrer les taux de glucose dans le sang et les apports insuliniques. Les données sont ensuite transmises sur le smartphone du patient, et sauvegardées dans un dossier personnel sur une application. Elle sont analysée par la Clinique numérique du diabète de GlucoMe, basée sur un cloud, qui propose également des rapport personnalisés et des alertes en temps réel.

De plus, GlucoMe recommande une approche thérapeutique proactive pour les praticiens. La société affirme que cela augmente la coopération du patient, fait baisser les taux de sucre, et améliore globalement al qualité de vie.

La plateforme GlucoMe comprend des moniteurs en forme de stylo, qui surveillent les taux de sucre et d’insuline, grâce à une connectivité audio, une application mobile compatible avec les systèmes iOS et Android et une Clinique numérique du Diabète, qui propose un logiciel de gestion du diabète basé sur un cloud, à l’intention des professionnels de santé. Le dispositif GlucoMe a obtenu la certification CE et l’approbation de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis est prévue pour 2018, selon la compagnie. Plusieurs essais cliniques sont en cours.

Apollo Sugar compte 55 cliniques en Inde, et comprend le plus grand réseau de médecins et plus de 150 diététiciens qui suivent plus de 200 000 patients diabétiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...