La Turquie dénonce l’attaque du Musée juif de Bruxelles
Rechercher

La Turquie dénonce l’attaque du Musée juif de Bruxelles

Le ministre des Affaires étrangères s’engage à combattre l’intolérance et la xénophobie et espère que le tireur sera traduit en justice

Hommage aux victimes de la fusillade de Bruxelles à l'entrée du Musée juif de la ville, en mai 2014. (Crédit : Georges Gobet/AFP)
Hommage aux victimes de la fusillade de Bruxelles à l'entrée du Musée juif de la ville, en mai 2014. (Crédit : Georges Gobet/AFP)

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoğlu, a condamné jeudi la fusillade du musée juif à Bruxelles qui a fait quatre morts le 24 mai, et a exprimé l’espoir que le gouvernement belge renvoie les auteurs de cet acte devant la justice rapidement.

« Nous condamnons l’attaque armée perpétrée en face du Musée juif, et exprimons nos condoléances aux familles et aux membres de la famille des quatre personnes qui ont perdu leur vie », peut-on lire dans un communiqué publié par le ministère.

« Nous soutenons les efforts du gouvernement belge pour arrêter les auteurs de cette attaque dans les plus brefs délais et pour faire la lumière sur les causes de ce grave incident ».

Le ministère a souligné que la Turquie s’est engagée à lutter contre l’intolérance et la xénophobie religieuse, deux comportements qui posent une « menace pour l’humanité ».

Mercredi, le Conseil de sécurité des Nations unies a également dénoncé l’attaque de Bruxelles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...