Rechercher

La Turquie nomme un ambassadeur en Israël après quatre ans de vacance

Sakir Özkan Torunlar, un diplomate expérimenté, a été consul général de Turquie à Jérusalem entre 2010 et 2014

Drapeaux israélien et turc lors d'une conférence de presse entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président israélien Isaac Herzog à Ankara, en Turquie, le 9 mars 2022. (Crédit : AP Photo/Burhan Ozbilici)
Drapeaux israélien et turc lors d'une conférence de presse entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président israélien Isaac Herzog à Ankara, en Turquie, le 9 mars 2022. (Crédit : AP Photo/Burhan Ozbilici)

La Turquie a nommé dans la nuit de vendredi à samedi un ambassadeur en Israël après une absence de quatre ans, dernière étape de la reprise complète des relations diplomatiques entre les deux pays annoncée en août.

Sakir Özkan Torunlar, un diplomate expérimenté qui a été consul général de Turquie à Jérusalem entre 2010 et 2014, a été nommé ambassadeur de Turquie en Israël par décret présidentiel, ont annoncé les médias turcs.

Après plusieurs mois de réchauffement, les deux pays avaient annoncé en août le rétablissement complet de leurs relations diplomatiques et le retour des ambassadeurs.

Israël avait nommé un ambassadeur à Ankara en septembre.

Les relations entre les deux pays s’étaient tendues en 2010 après l’assaut meurtrier des forces israéliennes contre le navire turc Mavi Marmara, qui tentait d’acheminer de briser le blocus à Gaza, enclave palestinienne contrôlée par les terroristes islamistes du Hamas.

En mai 2018, après la mort d’une cinquantaine de Palestiniens tués par l’armée israélienne à Gaza, la Turquie avait rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv et renvoyé l’ambassadeur israélien à Ankara ainsi que le consul général israélien à Istanbul. Israël avait riposté en renvoyant le consul général turc à Jérusalem.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le président turc Recep Tayyip Erdogan, dans un montage photo fait le 1er avril 2018 (Crédit : RONEN ZVULUN AND OZAN KOSE/AFP)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a par ailleurs envoyé une lettre de félicitations à Benjamin Netanyahu après sa victoire aux élections législatives israéliennes du 1er novembre, ont annoncé jeudi les services de l’ancien Premier ministre israélien.

M. Erdogan, fervent défenseur de la cause palestinienne, a dans le passé vivement critiqué les politiques israéliennes menées sous les gouvernements de M. Netanyahu (1996-1999 et 2009-2021) envers les Palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...