La vague de chaleur a fait monter la température à 49.9°C à Sodome
Rechercher

La vague de chaleur a fait monter la température à 49.9°C à Sodome

Les températures ont atteint hier les 40°C à Tel Aviv, et encore plus près de la mer Morte ; la vague de chaleur est à l'origine d'une flambée de feux de forêt

de jeunes enfants jouent dans le miroir d'eau du parc Teddy à Jérusalem en pleine vague de chaleur dans tout le pays, le 17 juillet 2019. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
de jeunes enfants jouent dans le miroir d'eau du parc Teddy à Jérusalem en pleine vague de chaleur dans tout le pays, le 17 juillet 2019. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

La vague de chaleur qui a frappé Israël mercredi ont porté les températures à des valeurs presque records.

La température la plus élevée du pays a été enregistrée sur les côtes sud de la mer Morte, près du site biblique de Sodome, où le mercure a atteint les 49.9° Celsius, un record pour l’endroit.

Cette température était proche du record encore jamais égalé, observé en juin 1942 au kibboutz Tirat Tzvi dans le nord de la vallée du Jourdain : 54°C.

À Tel Aviv, la chaleur a atteint les 40°C à 11 heures, mais l’humidité était plus clémente, 20 % seulement. Alors que les températures sont devenues plus supportables dans l’après-midi, à savoir 33°C (91°F), l’humidité a grimpé à 75 %, rendant l’air plus chaud que dans la matinée.

Il faisait 38°C à Jérusalem, contre 28°C environ lundi. Les températures ont atteint les 35°C à Haïfa et 42°C à Beer Sheva.

Des gens profitent de la plage à Tel Aviv, par une chaude journée d’été, le 29 août 2018. (Miriam Alster/FLASH90)

Les services de secours d’urgence ont traité 140 personnes au cours de la journée.

La chaleur est également à l’origine d’une série de feux de forêt, détruisant des maisons dans le centre du pays et obligeant l’évacuation de centaines d’Israéliens. Seules quelques personnes ont été légèrement blessées, la plupart pour avoir inhalé de la fumée.

Des pompiers tentent d’éteindre un incendie de broussailles près du Moshav Aderet, le 17 juillet 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

À Tel Aviv, la municipalité a demandé aux organisateurs du concert du chanteur Omer Adam de réduire le prix des bouteilles d’eau de 10 à 6 shekels afin d’encourager les plus de 40 000 spectateurs à s’hydrater.

La société de production ayant refusé, la ville a ordonné à la police de laisser le public entrer sur les lieux du concert dans le parc HaYarkon avec leurs bouteilles d’eau, une décision rare.

La vague de chaleur a disparu à la tombée de la nuit, et les météorologues prédisent des températures de saison d’ici le week-end.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...