La ville de Madrid rejette une motion de boycott d’Israël
Rechercher

La ville de Madrid rejette une motion de boycott d’Israël

Le parti d'extrême-gauche AhoraMadrid a été le seul à voter en faveur de la motion qu'il a soumise, qui stipulait que Madrid était un "espace libéré de l'apartheid israélien"

Les drapeaux espagnol et israélien à la cérémonie d'accueil de Shimon Peres, alors président, à Madrid, en Espagne, le 21 février 2011 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO/FLASH90)
Les drapeaux espagnol et israélien à la cérémonie d'accueil de Shimon Peres, alors président, à Madrid, en Espagne, le 21 février 2011 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO/FLASH90)

Le conseil municipal de Madrid a rejeté un projet de loi appelant au boycott d’Israël peu après qu’un tribunal espagnol a suspendu une motion similaire dans une autre ville.

Lors du vote de la semaine dernière à Madrid, le parti d’extrême-gauche AhoraMadrid, second parti avec 20 sièges sur 57, a été le seul à voter en faveur de la motion qu’il a soumise, a rapporté le groupe ACOM.

La motion stipulait que Madrid était un « espace libéré de l’apartheid israélien ».

Le mois dernier, le parquet d’Alicante, au sud de l’Espagne a suspendu une motion sur Israël adoptée par le conseil municipal de San Vicente del Raspeig qui a également déclaré l’adhésion de la ville au BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) contre Israël. San Vincente del Raspeig compte 57 000 habitants.

Les actions en justice et le lobbying d’ACOM et d’autres groupes ont permis de faire rejeter, annuler ou suspendre plus d’une trentaine de motions de boycott d’Israël par les municipalités espagnoles.

Les tribunaux espagnols, notamment la Cour suprême dans deux de ses décisions, ont annulé plus d’une dizaine de motions adoptées par des municipalités sur le boycott d’Israël. Dans de nombreuses décisions, les juges ont déclaré que le BDS était discriminatoire et anticonstitutionnel.

D’autres municipalités ont annulé leurs motions de boycott après des menaces de poursuites par ACOM.

Malgré de nombreuses victoires contre le BDS en Espagne, plus d’une dizaine de municipalités soutiennent le BDS, ce qui est un record dans l’Union européenne (UE).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...