L’ADL demande une enquête après le meurtre d’une jeune musulmane
Rechercher

L’ADL demande une enquête après le meurtre d’une jeune musulmane

L'association juive s'est manifestée et a offert son aide à la mosquée de Virginie où la jeune fille priait avant d'être enlevée

Nabra Hassanen (Crédit : Centre ADAMS)
Nabra Hassanen (Crédit : Centre ADAMS)

WASHINGTON — L’Anti-Defamation League (ADL) a appelé les autorités américaines à enquêter sur le meurtre d’une jeune musulmane dans la banlieue de Philadelphie en l’abordant comme un crime de haine.

« Nous recommandons vivement au département de la police du comté de Fairfax d’enquêter sur ce meurtre comme sur un potentiel crime de haine », a dit lundi Doron Ezickson, directeur de l’ADL de Washington, dans une déclaration. « L’ADL a communiqué à ce sujet avec les forces de l’ordre et nous sommes entrés en contact avec l’ADAMS pour proposer une aide éventuelle. »

ADAMS est l’acronyme de ‘All Dulles Area Muslim Society’, mosquée que Nabra Hassanen avait fréquenté dans la banlieue de Northern Virginia, près de Washington, avant l’aube dimanche avant de se diriger vers un restaurant avec des amis pour y prendre le petit déjeuner. Les musulmans jeûnent de l’aube à la tombée de la nuit au cours du mois du Ramadan.

Un motard s’en est pris au groupe d’amis et a agressé la victime alors qu’ils retournaient à la mosquée, selon les informations publiées sur l’affaire. Tous, à part Hassanen, se sont alors enfui vers la mosquée où les fidèles ont alerté les autorités. Le corps de Hassanen a été découvert plus tard dans une mare.

La police a arrêté Darwin Martinez Torres, 22 ans, qui a été accusé de meurtre. Mais la police elle a précisé au Washington Post ne pas enquêter sur cet assassinat en tant que crime de haine.

Les autorités ont par la suite annoncer que ce dossier pouvait relever des violences routières.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...