L’ado blessé dans l’attaque à la voiture-bélier toujours dans un état grave
Rechercher

L’ado blessé dans l’attaque à la voiture-bélier toujours dans un état grave

Nahum Nevis est encore sous sédation et sous respiration artificielle. Sa sœur Noam a changé d'hôpital après l'amélioration de son état depuis l'attaque de vendredi

La scène d'une attaque à la voiture-bélier aux abords de l'implantation d'Elazar, en Cisjordanie, le 16 août 2019 (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
La scène d'une attaque à la voiture-bélier aux abords de l'implantation d'Elazar, en Cisjordanie, le 16 août 2019 (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Un adolescent, grièvement blessé dans une attaque à la voiture-bélier survenue en Cisjordanie, se trouvait toujours dans un état grave dans la journée de samedi, après une intervention de neurochirurgie.

Nahum Nevis, 17 ans, et sa sœur Noam, 19 ans, ont été frappés par une voiture vendredi alors qu’ils attendaient un bus aux abords de l’implantation d’Elazar.

La voiture s’est retournée après l’attaque. Lorsque l’attaquant présumé a tenté d’en sortir, il a été abattu par un policier qui n’était pas en service et qui se trouvait au volant d’un véhicule situé derrière lui.

Tandis que Nahum se trouve encore sous sédation et sous respiration artificielle, le site Walla a fait savoir que l’état de Noam s’était légèrement amélioré. Elle a quitté le centre médical Shaare Zedek pour être transférée à l’hôpital Ein Kerem, où son frère a été pris en charge.

Le directeur de Hadassah, le professeur Yoram Weiss, a fait savoir que Nahum souffrait d’une fracture du crâne et d’une blessure au cerveau.

Le frère et la soeur sont des résidents d’Elazar.

Une vidéo de l’attaque, qui a été filmée par le policier grâce à la caméra qui était placée sur son tableau de bord, montre que les deux jeunes gens ne se tenaient pas derrière les piliers renforcés fixés devant l’arrêt de bus en mesure de précaution contre les attaques à la voiture-bélier.

Le terroriste présumé a été identifié : Il s’appelle Alaa Harimi, est âgé de 26 ans et est originaire de Bethléem. Il circulait à bord d’une voiture volée.

Selon la Douzième chaîne, il aurait fait de la prison, dans le passé, pour des délits relevant du terrorisme.

Dvir Sorek, un étudiant de yeshiva et soldat de Tsahal qui n’était pas en service, a été retrouvé poignardé à mort près d’une implantation en Cisjordanie, le 8 août 2019.(Autorisation de la famille)

Elazar est une implantation voisine de celle de Migdal Oz, où Dvir Sorek, un jeune de 19 ans a été poignardé à mort la semaine dernière.

Le carrefour d’Etzion, située non loin, a également été le théâtre de plusieurs attentats ces dernières années.

Jeudi soir, deux terroristes mineurs présumés ont poignardé un policier, qui a été légèrement blessé, dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Les forces de l’ordre ont tiré sur les deux assaillants. La mort de l’un d’entre eux a été prononcée sur place. Le second a été grièvement blessé et transféré à l’hôpital.

Vendredi, l’hôpital Shaare Zedek, où le policier est soigné, a déclaré que son état s’était amélioré.

Cette attaque survient dans un contexte de tensions après des heurts sur le mont du Temple la semaine dernière.

Dans une déclaration faite vendredi, le groupe terroriste du Hamas a évoqué les récents troubles à Jérusalem : « La montée de la colère de notre nation, les incidents actuels et les coups de couteau sont une réponse aux assauts répétés contre la mosquée Al-Aqsa et aux crimes de l’occupation ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...