L’Allemagne cherche des candidats pour le Prix Shimon Peres
Rechercher

L’Allemagne cherche des candidats pour le Prix Shimon Peres

Une récompense sera donnée pour des projets artistiques, scientifiques ou des projets d'échanges, que le défunt chef d'État israélien encourageait vivement

Le président Shimon Peres attribue la médaille présidentielle à la chancelière allemande Angela Merkel (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le président Shimon Peres attribue la médaille présidentielle à la chancelière allemande Angela Merkel (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

BERLIN – Un nouveau prix sera décerné à des individus qui auront contribué à l’amélioration des relations israélo-allemandes.

Le ministère des Affaires étrangères allemandes et le Germany-Israeli Futur Forum appellent aux candidatures des jeunes professionnels entre 18 et 45 ans, Allemands et Israéliens, pour le « Prix Shimon Peres » qui sera décerné en octobre à Berlin.

Un Israélien et un Allemand seront récompensés, et recevront un chèque de 10 000 euros.

La date limite pour déposer sa candidature est le 31 juillet. Des détails sont disponibles sur le site de la fondation.

Peres, qui a été ministre, Premier ministre, puis président d’Israël, est décédé en septembre 2016.

Shimon Peres au parlement allemand à Berlin, le 27 janvier 2010 (Crédit: Amos Ben Gershom/GPO/Flash90)
Shimon Peres au parlement allemand à Berlin, le 27 janvier 2010 (Crédit: Amos Ben Gershom/GPO/Flash90)

Selon une déclaration de la fondation, créée il y a 7 ans, le prix, annoncé par le nouveau président allemand Frank-Walter Steinmeier, vise à honorer « les professionnels et les dirigeants qui ont beaucoup contribué aux relations israélo-allemandes », notamment par la collaboration scientifique, artistique, et par des projets d’échanges entre l’Allemagne et Israël.

Les lauréats seront sélectionnés par un jury composé d’universitaires, de politiques, de membres de la société civile, de personnalités issues du milieu de la culture et de l’économie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...