Rechercher

Lancement du train nocturne Jérusalem-Ben Gurion-Tel Aviv le 17 septembre

Les trains partiront toutes les heures dans chaque direction entre samedi soir et mercredi soir, mais pas le jeudi - alors que c'est le principal jour de sortie dans le pays

Photo illustrative d'un train à la gare Yitzhak Navon à Jérusalem, le 11 mai 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Photo illustrative d'un train à la gare Yitzhak Navon à Jérusalem, le 11 mai 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le train rapide entre Jérusalem, l’aéroport Ben Gurion et Tel Aviv commencera à circuler toute la nuit dans les prochaines semaines, a annoncé dimanche le ministère des Transports.

A partir du 17 septembre, les trains partiront dans chaque direction une fois par heure pendant la nuit, du samedi au mercredi.

Le ministère a noté que le service ne serait pas proposé le jeudi – c’est pourtant le jour de sortie le plus prisé par les noctambules en Israël – en raison de la nécessité d’assurer des services de maintenance à Jérusalem. Mais le train rapide circulera en revanche toute la nuit entre Tel Aviv et l’aéroport Ben Gurion, où il s’arrête régulièrement.

Le train rapide entre Jérusalem et Tel Aviv avait opéré son premier trajet entre la station Navon, dans la capitale, et la gare Hagana, dans le sud de Tel Aviv, en décembre 2019, et d’autres arrêts avaient fait leur apparition à Tel Aviv dans les mois qui avaient suivi.

Ce train rapide, très attendu, avait commencé à circuler 18 ans après le lancement du projet – et avec onze ans de retard sur le plan original.

Cette nouvelle ligne a permis de grandement réduire le temps de transport entre les deux villes les plus importantes du pays, bien que le (très) long parcours entre l’entrée de la gare de Jérusalem et le quai ait été très critiqué.

Une vue aérienne du pont du train à grande vitesse entre Jérusalem et Tel Aviv, le 3 juillet 2017 (Crédit : Gidi Avinary/Flash90)

Sous l’autorité de la ministre des Transports Merav Michaeli, le ministère a investi environ 80 % de son budget dans les transports publics et dans les projets de transport durables et 20 % dans les infrastructures réservées aux véhicules privés.

Une nouvelle voie d’entrée vers Jérusalem – la Route 16 – a été inaugurée la semaine dernière et elle devrait faciliter la circulation de façon significative, permettant un déplacement rapide entre la Route 1 et les quartiers sud de la capitale.

La route, qui consiste en quatre tunnels et en sept ponts, est aussi pourvu d’un paysage urbain redessiné sur 20 000 hectares proposant des pistes cyclables, des voies ouvertes aux piétons, des zones de pique-nique et des postes d’observation qui permettent d’admirer les collines de la capitale.

La ministre des Transports Merav Michaeli et le maire de Jérusalem Moshe Lion, au centre, pendant l’inauguration de la Route 16 à l’entrée de Jérusalem, le 31 août 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

L’initiative de Michaeli, reposant sur la promotion des transports publics en Israël, vise aussi à renforcer la lutte contre les très nombreux accidents de la route.

Samedi soir, une femme de 73 ans a perdu le contrôle de son véhicule, s’écrasant dans une porte de la gare Hashalom à Tel Aviv. Il n’y a pas eu de blessé, mais des dégâts importants ont été causés à la gare, selon des informations transmises par la radio publique Kan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...