L’AP arrête 30 personnes préparant des attaques
Rechercher

L’AP arrête 30 personnes préparant des attaques

Les officiels déclarent que de nombreux détenus sont des membres du Hamas

Avi Issacharoff est notre spécialiste du Moyen Orient. Il remplit le même rôle pour Walla, premier portail d'infos en Israël. Il est régulièrement invité à la radio et à la télévision. Jusqu'en 2012, Avi était journaliste et commentateur des affaires arabes pour Haaretz. Il enseigne l'histoire palestinienne moderne à l'université de Tel Aviv et est le coauteur de la série Fauda. Né à Jérusalem , Avi est diplômé de l'université Ben Gourion et de l'université de Tel Aviv en étude du Moyen Orient. Parlant couramment l'arabe, il était le correspondant de la radio publique et a couvert le conflit israélo-palestinien, la guerre en Irak et l'actualité des pays arabes entre 2003 et 2006. Il a réalisé et monté des courts-métrages documentaires sur le Moyen Orient. En 2002, il remporte le prix du "meilleur journaliste" de la radio israélienne pour sa couverture de la deuxième Intifada. En 2004, il coécrit avec Amos Harel "La septième guerre. Comment nous avons gagné et perdu la guerre avec les Palestiniens". En 2005, le livre remporte un prix de l'Institut d'études stratégiques pour la meilleure recherche sur les questions de sécurité en Israël. En 2008, Issacharoff et Harel ont publié leur deuxième livre, "34 Jours - L'histoire de la Deuxième Guerre du Liban", qui a remporté le même prix

Illustration d'agents de la sécurité de l'AP (Crédit : Flash 90)
Illustration d'agents de la sécurité de l'AP (Crédit : Flash 90)

L’Autorité palestinienne a arrêté, au cours des dernières 72 heures, environ 30 suspects considérés comme étant en train de préparer des actions terroristes, premièrement contre les habitants des implantations.

Des membres impliqués dans l’incitation à la haine contre les Israéliens ont aussi été arrêtés, a déclaré un haut responsable palestinien au Times of Israël jeudi.

La vague d’arrestations a tout d’abord été concentrée sur Hébron, où environ 20 Palestiniens ont été arrêtés, des membres du Hamas pour la plupart. Des arrestations supplémentaires ont été effectuées à Naplouse et à Ramallah.

Selon les sources, plusieurs des détenus cherchaient à perpétrer des attaques similaires à celles des derniers jours, avec d’autres armes que des pistolets par exemple, tandis que d’autres planifiaient des attaques plus complexes.

Les arrestations ont permis de déjouer les attaques, selon les sources, dont la plupart étaient au stade préliminaire de préparation.

Les sources ont souligné que les arrestations faisaient partie d’un objectif plus général de l’Autorité palestinienne de ramener le calme dans la zone. Les arrestations ont été menées après la directive générale du président Mahmoud Abbas d’empêcher un bain de sang et la violence.

Ils ont ajouté qu’Abbas avait clarifié à chaque occasion son opposition à la violence et aux tueries.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, tout comme le ministre des Affaires étrangères Avidgor Liberman et plusieurs autres politiciens de haut rang ont accusé à plusieurs reprises Abbas d’attiser les tensions dans la capitale et d’encourager le terrorisme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...